Les Buffalos ont à tout le moins empoché sans aucune discussion, 0-2, le sixième et dernier ticket pour le playoff 1, dimanche sur la pelouse synthétique tant décriée de Saint-Trond. "Un fameux soulagement", admet Louwagie. "On se sentait nettement plus légers après le match, et ces semaines d'insoutenable tension...". Et maintenant ? "Avec la division des points par deux tout le monde a sa chance, et donc nous aussi. On en a même deux, puisque l'autre corde à notre arc est la Coupe (le mercredi 1er mai à 21 heures contre le Kavé Malines au Stade Roi Baudouin, ndlr). La saison a été difficile et éprouvante, mais on est quand même là et bien là, avec l'Europe à notre portée..." "Dommage qu'il a fallu changer d'entraîneur pour en arriver là. Mais le playoff 1 est un must pour la réputation d'un club comme le nôtre. Les joueurs ne rêvent d'ailleurs pas seulement de ce ticket UEFA, mais visent beaucoup plus haut, dans l'euphorie du moment. En revenant les pieds sur terre, il faut cependant bien se rendre compte que le top deux sera difficile à atteindre. Mais le top trois et la Coupe, avec tout le respect pour Malines, ce sera quand même déjà très bien...", conclut Michel Louwagie. (Belga)