Il est vrai que l'Estonie, 119e du classement mondial FIFA, ce n'est pas l'Allemagne, championne du monde, ou le Brésil, champion olympique ! Le coach espagnol a du coup rappelé avec insistance à quel point il serait dangereux de sous-estimer cet adversaire. "Je vous assure que cette équipe a très bien joué ces derniers temps", a-t-il ainsi déclaré. "Vous n'avez sans doute pas vu sa prestation du mois passé contre la Grèce (0-2), que personnellement je qualifie de remarquable. Ceux qui s'attendraient à se promener dimanche sur la pelouse du Roi Baudouin vont sensiblement nous compliquer la tâche car on aurait alors de sérieux problèmes. Je veux voir une équipe motivée et compétitive, la même intensité dans le jeu que lors de notre duel contre la Bosnie (4-0)", a prévenu Roberto Martinez à l'issue de l'entraînement de vendredi en fin de matinée au Belgian Football Center de Tubize. "On méritait de l'emporter mercredi à Amsterdam", a-t-il ajouté. "Ou plutôt on devait gagner et donc on ne peut pas être satisfait après ce match amical. Bien jouer ne suffit pas. Il faut aussi et surtout gagner. On doit cultiver notre mentalité de gagneurs. Mais c'est quelque chose qui prend du temps", a reconnu Martinez. (Belga)

Il est vrai que l'Estonie, 119e du classement mondial FIFA, ce n'est pas l'Allemagne, championne du monde, ou le Brésil, champion olympique ! Le coach espagnol a du coup rappelé avec insistance à quel point il serait dangereux de sous-estimer cet adversaire. "Je vous assure que cette équipe a très bien joué ces derniers temps", a-t-il ainsi déclaré. "Vous n'avez sans doute pas vu sa prestation du mois passé contre la Grèce (0-2), que personnellement je qualifie de remarquable. Ceux qui s'attendraient à se promener dimanche sur la pelouse du Roi Baudouin vont sensiblement nous compliquer la tâche car on aurait alors de sérieux problèmes. Je veux voir une équipe motivée et compétitive, la même intensité dans le jeu que lors de notre duel contre la Bosnie (4-0)", a prévenu Roberto Martinez à l'issue de l'entraînement de vendredi en fin de matinée au Belgian Football Center de Tubize. "On méritait de l'emporter mercredi à Amsterdam", a-t-il ajouté. "Ou plutôt on devait gagner et donc on ne peut pas être satisfait après ce match amical. Bien jouer ne suffit pas. Il faut aussi et surtout gagner. On doit cultiver notre mentalité de gagneurs. Mais c'est quelque chose qui prend du temps", a reconnu Martinez. (Belga)