Victime d'une blessure au genou après une chute lors de la première étape du BinckBank Tour, Oliver Naesen se sent prêt à aborder les classiques flandriennes. "Que les Classiques aient lieu en avril ou en octobre ne change rien pour moi", a précisé le natif d'Ostende. "Cela reste le moment le plus important de ma saison. La semaine dernière lors du BinckBank Tour, je suis passé par toutes les émotions après ma chute et ma blessure au genou le premier jour. Dès la première étape, j'ai cru que tout était terminé avant de prendre la deuxième place lors de la dernière étape qui se déroulait sur des routes que je connais par coeur." Troisième l'année dernière à Gand-Wevelgem, le Flandrien espère monter sur la plus haute marche du podium malgré un genou qui le gêne encore. "Même si le genou est encore un peu douloureux, je suis confiant pour la période qui arrive. J'ai déjà connu le podium à Gand-Wevelgem, maintenant j'ai envie de mieux." (Belga)

Victime d'une blessure au genou après une chute lors de la première étape du BinckBank Tour, Oliver Naesen se sent prêt à aborder les classiques flandriennes. "Que les Classiques aient lieu en avril ou en octobre ne change rien pour moi", a précisé le natif d'Ostende. "Cela reste le moment le plus important de ma saison. La semaine dernière lors du BinckBank Tour, je suis passé par toutes les émotions après ma chute et ma blessure au genou le premier jour. Dès la première étape, j'ai cru que tout était terminé avant de prendre la deuxième place lors de la dernière étape qui se déroulait sur des routes que je connais par coeur." Troisième l'année dernière à Gand-Wevelgem, le Flandrien espère monter sur la plus haute marche du podium malgré un genou qui le gêne encore. "Même si le genou est encore un peu douloureux, je suis confiant pour la période qui arrive. J'ai déjà connu le podium à Gand-Wevelgem, maintenant j'ai envie de mieux." (Belga)