Le 30 septembre dernier, les Aigles avaient en effet dû attendre les arrêts de jeu, et un penalty converti par Gonçalo Pacienca, pour émerger (0-1) sur la pelouse du Bosuil. "L'Antwerp est deuxième de son championnat. Nous aurons besoin de la même concentration et de la même consistance qu'à l'aller", a prévenu celui qui occupe la tête de l'équipe depuis l'été dernier. "Nous sommes bien préparés et nous voulons conclure." Une victoire permettrait en effet au club allemand d'être d'ores et déjà assuré de terminer à la première place, directement qualificative pour les huitièmes de finale. Pour y parvenir, Glasner pourra compter sur un effectif presque au complet. "Nous avons beaucoup de joueurs disponibles et c'est très important à ce stade de la saison. Martin Hinteregger n'est toutefois pas disponible alors que Pacienca est de retour", a-t-il encore détaillé. "J'ai hâte d'être jeudi, car nous sommes en forme et l'envie de progresser est présente, comme celle de profiter du match. Nous allons tout faire pour remporter notre groupe", a ponctué le technicien. Le capitaine Sebastian Rode a aussi préfacé le duel. "Avec nous, tout peut arriver jusqu'à la fin du match", a lancé le milieu de terrain, en faisant référence aux derniers matches de son équipe lors desquels elle a souvent fait la différence dans les arrêts de jeu. "On préfèrerait signer une victoire plus aisée car cela nous coûte 90 minutes d'efforts. À nous de tout faire pour éviter ça", a expliqué le milieu de terrain de 31 ans. Francfort, 11e de Bundesliga, est premier du groupe avec 10 points, loin devant l'OIympiacos (6), Fenerbahçe (5) et l'Antwerp (1). La phalange de Brian Priske doit absolument s'imposer à Francfort si elle veut espérer poursuivre l'aventure européenne. (Belga)

Le 30 septembre dernier, les Aigles avaient en effet dû attendre les arrêts de jeu, et un penalty converti par Gonçalo Pacienca, pour émerger (0-1) sur la pelouse du Bosuil. "L'Antwerp est deuxième de son championnat. Nous aurons besoin de la même concentration et de la même consistance qu'à l'aller", a prévenu celui qui occupe la tête de l'équipe depuis l'été dernier. "Nous sommes bien préparés et nous voulons conclure." Une victoire permettrait en effet au club allemand d'être d'ores et déjà assuré de terminer à la première place, directement qualificative pour les huitièmes de finale. Pour y parvenir, Glasner pourra compter sur un effectif presque au complet. "Nous avons beaucoup de joueurs disponibles et c'est très important à ce stade de la saison. Martin Hinteregger n'est toutefois pas disponible alors que Pacienca est de retour", a-t-il encore détaillé. "J'ai hâte d'être jeudi, car nous sommes en forme et l'envie de progresser est présente, comme celle de profiter du match. Nous allons tout faire pour remporter notre groupe", a ponctué le technicien. Le capitaine Sebastian Rode a aussi préfacé le duel. "Avec nous, tout peut arriver jusqu'à la fin du match", a lancé le milieu de terrain, en faisant référence aux derniers matches de son équipe lors desquels elle a souvent fait la différence dans les arrêts de jeu. "On préfèrerait signer une victoire plus aisée car cela nous coûte 90 minutes d'efforts. À nous de tout faire pour éviter ça", a expliqué le milieu de terrain de 31 ans. Francfort, 11e de Bundesliga, est premier du groupe avec 10 points, loin devant l'OIympiacos (6), Fenerbahçe (5) et l'Antwerp (1). La phalange de Brian Priske doit absolument s'imposer à Francfort si elle veut espérer poursuivre l'aventure européenne. (Belga)