L'assemblée générale de la Pro League a décidé le 15 mai d'établir le classement final du championnat de D1A après 29 journées de compétition, et d'en tirer les conséquences sportives. Le Club Bruges a été déclaré champion, la lanterne rouge Waasland-Beveren reléguée en division 1B. Waasland-Beveren refuse cette décision. Après l'échec d'une tentative de médiation avec le président de la Pro League Peter Croonen, les Waeslandiens ont entrepris plusieurs procédures. Après s'être tourné vers l'Autorité de la concurrence qui doit trancher le 17 juin, Waasland-Beveren portera bientôt l'affaire devant la CBAS afin d'annuler la décision du 15 mai. Le Beerschot, autre formation finaliste de la D1B, avait déjà annoncé qu'elle interviendrait volontairement en tant que partie intéressée dans le dossier. Le scénario d'annulation de la saison 2019-2020, tel que suggéré par Waasland-Beveren, menace de détruire les chances de promotion des Anversois. L'autre équipe susceptible de jouer la saison prochaine en Jupiler Pro League, OHL, a aussi décidé de se signaler comme partie intéressée auprès de la CBAS. "De cette façon, l'OHL veut sauvegarder ses droits et défendre ses intérêts", expliquent les Louvanistes. "La légalité des décisions de la Pro League et de la RBFA concernant le format, les promus et les relégués et l'éligibilité des joueurs sera traitée dans ces affaires". (Belga)

L'assemblée générale de la Pro League a décidé le 15 mai d'établir le classement final du championnat de D1A après 29 journées de compétition, et d'en tirer les conséquences sportives. Le Club Bruges a été déclaré champion, la lanterne rouge Waasland-Beveren reléguée en division 1B. Waasland-Beveren refuse cette décision. Après l'échec d'une tentative de médiation avec le président de la Pro League Peter Croonen, les Waeslandiens ont entrepris plusieurs procédures. Après s'être tourné vers l'Autorité de la concurrence qui doit trancher le 17 juin, Waasland-Beveren portera bientôt l'affaire devant la CBAS afin d'annuler la décision du 15 mai. Le Beerschot, autre formation finaliste de la D1B, avait déjà annoncé qu'elle interviendrait volontairement en tant que partie intéressée dans le dossier. Le scénario d'annulation de la saison 2019-2020, tel que suggéré par Waasland-Beveren, menace de détruire les chances de promotion des Anversois. L'autre équipe susceptible de jouer la saison prochaine en Jupiler Pro League, OHL, a aussi décidé de se signaler comme partie intéressée auprès de la CBAS. "De cette façon, l'OHL veut sauvegarder ses droits et défendre ses intérêts", expliquent les Louvanistes. "La légalité des décisions de la Pro League et de la RBFA concernant le format, les promus et les relégués et l'éligibilité des joueurs sera traitée dans ces affaires". (Belga)