Un éclat de rire provient de la Boras Arena, le stade d'Elfsborg. Quelqu'un a-t-il raconté une blague ? Il est vrai qu'on est le 1er avril. Mais non, si les fans de Hammarby rigolent, c'est pour une autre raison : Odilon Kossounou effectue ses débuts et on ne peut pas dire qu'il se montre convaincant. Lors du match suivant, face à Kalmar, ce n'est guère meilleur. La critique est sans pitié et pour les deux matches à venir, Kossounou se retrouve sur le banc. Il a complètement manqué ses débuts en Allsvenskan, la D1 suédoise. Son nom figurait pourtant en bonne place dans les carnets de notes de nombreux scouts européens qui écument le marché scandinave à la recherche de talent. Kossounou est effectivement un défenseur doué techniquement qui peut jouer tant à droite qu'à gauche. De plus, il est grand, jeune et joue des deux pieds. Hammarby est allé le chercher en janvier à l'ASEC Mimosas, le légendaire club formateur ivoirien d'où sont issus de nombreux joueurs talentueux comme Yaya Touré, Aruna Dindane et Didier Zokora.
...