"Je ne ressens plus aucune douleur depuis trois semaines. " Dans la bouche d'Obbi Oulare, c'est une vraie punchline, une véritable info, une sacrée bonne nouvelle. Il a lâché ça récemment, avant le déplacement du Standard à Bruges. Un Oulare qui ne souffre pas, ça n'était plus arrivé depuis une éternité. Le site Transfermarkt fait dans l'analytique pure et a comptabilisé ses jours d'absence depuis qu'il a commencé son interminable série de prêts depuis Watford: Zulte Waregem, Willem II, Antwerp et Standard, Il en est à plus de 500 journées sans pouvoir jouer au foot.
...