L'Ukrainienne, 25 ans, avait atteint les demi-finales des deux derniers tournois du Grand Chelem, à Wimbledon et l'US Open, et restait sur deux quarts de finale consécutifs à Melbourne. "J'étais très concentrée sur ce que j'avais à faire et tout est allé dans mon sens. J'ai très bien joué et j'ai réussi à la perturber", a confié Muguruza, sacrée à Roland-Garros en 2016 et à Wimbledon en 2017. L'Espagnole affrontera au prochain tour soit la Kazakhe Zarina Diyas (WTA 73), soit la Néerlandaise Kiki Bertens (N.9/WTA 10). (Belga)

L'Ukrainienne, 25 ans, avait atteint les demi-finales des deux derniers tournois du Grand Chelem, à Wimbledon et l'US Open, et restait sur deux quarts de finale consécutifs à Melbourne. "J'étais très concentrée sur ce que j'avais à faire et tout est allé dans mon sens. J'ai très bien joué et j'ai réussi à la perturber", a confié Muguruza, sacrée à Roland-Garros en 2016 et à Wimbledon en 2017. L'Espagnole affrontera au prochain tour soit la Kazakhe Zarina Diyas (WTA 73), soit la Néerlandaise Kiki Bertens (N.9/WTA 10). (Belga)