La Montoise de 22 ans a couru une belle course bien répartie à Heusden. Elle a accéléré progressivement, pris l'initiative et finalement seule l'Espagnole Esther Guerrero a réussi à la devancer en 4:05.45. Ce chrono permet à Vanderelst de monter à la 9e place du ranking européen de l'année sur cette distance. "J'ai des sentiments mitigés", a déclaré Vanderelst après coup. "C'est une confirmation de ma bonne forme, mais je voulais absolument le record de Belgique. La seule chose qui m'a manqué aujourd'hui, c'est la fraîcheur". Vendredi soir, lors du Mémorial Van Damme, elle a battu le record de Belgique espoirs sur 1000 mètres. "Après cela, j'étais au contrôle antidopage jusqu'à 23 heures, je n'étais pas à la maison avant 1 heure du matin. La nuit, je devais tout le temps faire pipi parce que j'avais tellement bu afin de pouvoir passer le contrôle antidopage. Et quand je me suis enfin endormie, à 6 heures du matin, les gens du contrôle antidopage étaient à nouveau à ma porte. Donc une nuit courte". Vanderelst tentera de s'attaquer au record national une fois de plus cette saison. "J'espère pouvoir courir dimanche prochain le meeting ISTAF de Berlin. Mais même si ça ne marche pas, c'est déjà une belle saison avec des records personnels sur le 800 et le 1000 mètres". . (Belga)

La Montoise de 22 ans a couru une belle course bien répartie à Heusden. Elle a accéléré progressivement, pris l'initiative et finalement seule l'Espagnole Esther Guerrero a réussi à la devancer en 4:05.45. Ce chrono permet à Vanderelst de monter à la 9e place du ranking européen de l'année sur cette distance. "J'ai des sentiments mitigés", a déclaré Vanderelst après coup. "C'est une confirmation de ma bonne forme, mais je voulais absolument le record de Belgique. La seule chose qui m'a manqué aujourd'hui, c'est la fraîcheur". Vendredi soir, lors du Mémorial Van Damme, elle a battu le record de Belgique espoirs sur 1000 mètres. "Après cela, j'étais au contrôle antidopage jusqu'à 23 heures, je n'étais pas à la maison avant 1 heure du matin. La nuit, je devais tout le temps faire pipi parce que j'avais tellement bu afin de pouvoir passer le contrôle antidopage. Et quand je me suis enfin endormie, à 6 heures du matin, les gens du contrôle antidopage étaient à nouveau à ma porte. Donc une nuit courte". Vanderelst tentera de s'attaquer au record national une fois de plus cette saison. "J'espère pouvoir courir dimanche prochain le meeting ISTAF de Berlin. Mais même si ça ne marche pas, c'est déjà une belle saison avec des records personnels sur le 800 et le 1000 mètres". . (Belga)