"Je me sens un peu fatiguée, je suis à la fin de lourd programme de compétitions pré-olympiques", a expliqué Anne Zagré. "Je pense que mon chrono de Heusden (13.06) reste convenable compte tenu des conditions météo pluvieuses qui rendent les contacts différents avec la piste qui ne rend pas les mêmes sensations qu'une piste sèche. Mais je suis bien et je peux commencer ma dernière phase de préparation olympique, sans break, dès ce dimanche." "J'ai choisi de courir le 100 mètres de Heusden avant la course de haies parce que le 100 mètres me manquait. Je voulais savoir où j'en étais au niveau du sprint. Je pense que si je peux m'améliorer sur plat, ça sera bénéfique pour les haies. Je vais donc travailler cela dans les prochaines semaines. Je suis globalement contente de ma forme physique, la période de compétition commençait à être longue mentalement mais elle est terminée. Direction l'entraînement désormais !" (Belga)

"Je me sens un peu fatiguée, je suis à la fin de lourd programme de compétitions pré-olympiques", a expliqué Anne Zagré. "Je pense que mon chrono de Heusden (13.06) reste convenable compte tenu des conditions météo pluvieuses qui rendent les contacts différents avec la piste qui ne rend pas les mêmes sensations qu'une piste sèche. Mais je suis bien et je peux commencer ma dernière phase de préparation olympique, sans break, dès ce dimanche." "J'ai choisi de courir le 100 mètres de Heusden avant la course de haies parce que le 100 mètres me manquait. Je voulais savoir où j'en étais au niveau du sprint. Je pense que si je peux m'améliorer sur plat, ça sera bénéfique pour les haies. Je vais donc travailler cela dans les prochaines semaines. Je suis globalement contente de ma forme physique, la période de compétition commençait à être longue mentalement mais elle est terminée. Direction l'entraînement désormais !" (Belga)