Pour sa septième demi-finale à Bercy, le Serbe de 34 ans affrontera samedi le Polonais Hubert Hurkacz (ATP 10), dernier qualifié pour les ATP Finals grâce à sa victoire en quarts, sur la route vers un sixième titre. "Il joue bien, mais je joue bien aussi", a prévenu Djokovic au sujet de son prochain adversaire. Face à l'Américain qui l'avait poussé au 5e set en début d'année au troisième tour de l'Open d'Australie (Djokovic s'était blessé aux abdominaux durant la rencontre avant de s'imposer), le vainqueur de trois des quatre tournois du Grand Chelem de l'année n'a éprouvé aucune frayeur vendredi. Dans la première manche, il a réussi trois fois le break mais a offert deux fois sa propre mise en jeu à Fritz. Dans la seconde, il n'a jamais été inquiété malgré la perte de son premier jeu de service, récupéré dans la foulée. Exempté de premier tour, Djokovic avait bénéficié la veille du forfait de Gaël Monfils et ne disputait donc vendredi que son deuxième match depuis sa défaite en finale de l'US Open face à Daniil Medvedev, son dauphin au classement mondial. Le Serbe et le Russe pourraient de nouveau se retrouver en finale, dimanche à Bercy. D'ici-là Medvedev doit encore se qualifier pour les demies en affrontant à partir de 19h30 le Français Hugo Gaston (ATP 103). Le dernier quart de finale mettra aux prises le Norvégien Casper Ruud, 8e mondial et tête de série N.6, à l'Allemand Alexander Zverev, N.4 mondial et tête de série N.4. (Belga)

Pour sa septième demi-finale à Bercy, le Serbe de 34 ans affrontera samedi le Polonais Hubert Hurkacz (ATP 10), dernier qualifié pour les ATP Finals grâce à sa victoire en quarts, sur la route vers un sixième titre. "Il joue bien, mais je joue bien aussi", a prévenu Djokovic au sujet de son prochain adversaire. Face à l'Américain qui l'avait poussé au 5e set en début d'année au troisième tour de l'Open d'Australie (Djokovic s'était blessé aux abdominaux durant la rencontre avant de s'imposer), le vainqueur de trois des quatre tournois du Grand Chelem de l'année n'a éprouvé aucune frayeur vendredi. Dans la première manche, il a réussi trois fois le break mais a offert deux fois sa propre mise en jeu à Fritz. Dans la seconde, il n'a jamais été inquiété malgré la perte de son premier jeu de service, récupéré dans la foulée. Exempté de premier tour, Djokovic avait bénéficié la veille du forfait de Gaël Monfils et ne disputait donc vendredi que son deuxième match depuis sa défaite en finale de l'US Open face à Daniil Medvedev, son dauphin au classement mondial. Le Serbe et le Russe pourraient de nouveau se retrouver en finale, dimanche à Bercy. D'ici-là Medvedev doit encore se qualifier pour les demies en affrontant à partir de 19h30 le Français Hugo Gaston (ATP 103). Le dernier quart de finale mettra aux prises le Norvégien Casper Ruud, 8e mondial et tête de série N.6, à l'Allemand Alexander Zverev, N.4 mondial et tête de série N.4. (Belga)