La formation dont Bjorn Borg est le capitaine affrontera l'équipe du Reste du monde de John McEnroe à l'occasion de cette cinquième édition de l'événement d'exhibition, qui se tiendra du 23 au 25 septembre à l'O2 Arena de Londres. "C'est la seule compétition où vous pouvez jouer dans un environnement d'équipe avec des gars que vous affrontez en temps normal, et rejoindre Rafa, Roger et Andy - trois de mes plus grands rivaux de tous les temps - sera un moment vraiment unique dans l'histoire de notre sport", s'est réjoui le Serbe. Cette parenthèse vient s'inscrire dans le calendrier très incertain de Djokovic. L'ancien N.1 mondial figure sur la liste des engagés pour l'US Open mais son statut vaccinal l'empêche pour l'instant d'entrer sur le territoire américain. "Je vais attendre une bonne nouvelle en provenance des États-Unis parce que j'aimerais vraiment y aller, disputer un tournoi ou deux avant l'US Open. Je ne suis pas vacciné et je n'ai pas l'intention de me faire vacciner", avait espéré le 7e joueur mondial après son titre à Wimbledon. (Belga)

La formation dont Bjorn Borg est le capitaine affrontera l'équipe du Reste du monde de John McEnroe à l'occasion de cette cinquième édition de l'événement d'exhibition, qui se tiendra du 23 au 25 septembre à l'O2 Arena de Londres. "C'est la seule compétition où vous pouvez jouer dans un environnement d'équipe avec des gars que vous affrontez en temps normal, et rejoindre Rafa, Roger et Andy - trois de mes plus grands rivaux de tous les temps - sera un moment vraiment unique dans l'histoire de notre sport", s'est réjoui le Serbe. Cette parenthèse vient s'inscrire dans le calendrier très incertain de Djokovic. L'ancien N.1 mondial figure sur la liste des engagés pour l'US Open mais son statut vaccinal l'empêche pour l'instant d'entrer sur le territoire américain. "Je vais attendre une bonne nouvelle en provenance des États-Unis parce que j'aimerais vraiment y aller, disputer un tournoi ou deux avant l'US Open. Je ne suis pas vacciné et je n'ai pas l'intention de me faire vacciner", avait espéré le 7e joueur mondial après son titre à Wimbledon. (Belga)