Il n'a cependant résisté qu'une heure et onze minutes au Serbe, pourtant déjà assuré de participer aux demi-finales. Djokovic, qui tenait à terminer invaincu cette phase de poules, s'est en effet imposé 6-1, 6-2. Il met ainsi la pression sur Andy Murray (ATP 1) qui doit encore se hisser dans le dernier carré. Il reprend même virtuellement la tête du classement ATP et terminera l'année à la place de N.1 si l'Ecossais, qui doit gagner au moins un set contre le Suisse Stanislas Wawrinka (ATP 3), échoue à sortir de son propre groupe vendredi. "Des trois matches joués ici cette semaine, c'est celui où je me suis senti le plus à l'aise", a commenté le Serbe après sa victoire sur Goffin. "Je sens que je monte en régime, c'est bon signe." C'est la quatrième fois sur les cinq dernières années que le quadruple tenant du titre sort invaincu des poules. Il est aussi invaincu en cinq confrontations avec Goffin, qui l'a néanmoins battu (6-3, 7-5) fin juin lors d'un match exhibition à Buckinghamshire. "Il était trop fort et a joué tous les points à fond", a bien dû constater notre compatriote. "J'ai essayé de jouer mon meilleur tennis, mais ce n'était pas facile après avoir passé la semaine à patienter. Je suis cependant très content d'avoir eu l'occasion de boucler ma belle saison dans un cadre aussi prestigieux..." La campagne'2016 aura été la meilleure de la carrière du Liégeois, quart de finaliste à Roland-Garros, demi-finaliste aux Masters 1000 de Miami et Indian Wells, qui a atteint les huitièmes à Wimbledon et à l'Open d'Australie. Sa participation au Masters lui vaut d'empocher un chèque de 167.000 euros. L'autre match du groupe Lendl opposera le Canadien Milos Raonic (ATP 4) à l'Autrichien Dominic Thiem (ATP 9) en soirée (21 heures). Le vainqueur accompagnera Djokovic en demis. (Belga)

Il n'a cependant résisté qu'une heure et onze minutes au Serbe, pourtant déjà assuré de participer aux demi-finales. Djokovic, qui tenait à terminer invaincu cette phase de poules, s'est en effet imposé 6-1, 6-2. Il met ainsi la pression sur Andy Murray (ATP 1) qui doit encore se hisser dans le dernier carré. Il reprend même virtuellement la tête du classement ATP et terminera l'année à la place de N.1 si l'Ecossais, qui doit gagner au moins un set contre le Suisse Stanislas Wawrinka (ATP 3), échoue à sortir de son propre groupe vendredi. "Des trois matches joués ici cette semaine, c'est celui où je me suis senti le plus à l'aise", a commenté le Serbe après sa victoire sur Goffin. "Je sens que je monte en régime, c'est bon signe." C'est la quatrième fois sur les cinq dernières années que le quadruple tenant du titre sort invaincu des poules. Il est aussi invaincu en cinq confrontations avec Goffin, qui l'a néanmoins battu (6-3, 7-5) fin juin lors d'un match exhibition à Buckinghamshire. "Il était trop fort et a joué tous les points à fond", a bien dû constater notre compatriote. "J'ai essayé de jouer mon meilleur tennis, mais ce n'était pas facile après avoir passé la semaine à patienter. Je suis cependant très content d'avoir eu l'occasion de boucler ma belle saison dans un cadre aussi prestigieux..." La campagne'2016 aura été la meilleure de la carrière du Liégeois, quart de finaliste à Roland-Garros, demi-finaliste aux Masters 1000 de Miami et Indian Wells, qui a atteint les huitièmes à Wimbledon et à l'Open d'Australie. Sa participation au Masters lui vaut d'empocher un chèque de 167.000 euros. L'autre match du groupe Lendl opposera le Canadien Milos Raonic (ATP 4) à l'Autrichien Dominic Thiem (ATP 9) en soirée (21 heures). Le vainqueur accompagnera Djokovic en demis. (Belga)