Il y a deux semaines, on apprenait qu'un audit interne pointait du doigt la gestion financière de l'Union belge. Samedi, Het Laatste Nieuws indique que de nouvelles dépenses douteuses ont été mises au jour, comme l'usage de cartes de crédit à usage privé, pour des sommes comprises entre 300 et 700 euros.

On parle aussi de l'utilisation de cartes essences de la fédération dans un but privé. L'audit, qui n'est pas encore bouclé, pointe en outre l'énorme surcoût engendré par la Coupe du monde. Il est entre autres question d'une facture de quelque 100.000 euros pour l'envoi de matériel au Brésil, d'une séries de notes d'hôtels et de restaurants et de voyages d'études effectués par des membres de la fédération avec leurs familles.

Il y a deux semaines, on apprenait qu'un audit interne pointait du doigt la gestion financière de l'Union belge. Samedi, Het Laatste Nieuws indique que de nouvelles dépenses douteuses ont été mises au jour, comme l'usage de cartes de crédit à usage privé, pour des sommes comprises entre 300 et 700 euros. On parle aussi de l'utilisation de cartes essences de la fédération dans un but privé. L'audit, qui n'est pas encore bouclé, pointe en outre l'énorme surcoût engendré par la Coupe du monde. Il est entre autres question d'une facture de quelque 100.000 euros pour l'envoi de matériel au Brésil, d'une séries de notes d'hôtels et de restaurants et de voyages d'études effectués par des membres de la fédération avec leurs familles.