Treizième à s'élancer, Remco Evenepoel a signé le temps de 24:55 sur un circuit rapide, technique et plat, affichant une moyenne de 53,94km/h. Il a alors devancé de 18 secondes son équipier chez Deceuninck-Quick Step Asgreen, pourtant pointé comme le favori de l'épreuve par Yves Lampaert. Affini a terminé troisième dans un temps de 25:15. Trente-cinquième et dernier au départ, Yves Lampaert, autre coureur Deceuninck-Quick Step, a terminé 7e à 0:28 secondes d'Evenepoel. Très ému au moment de célébrer son titre, Evenepoel a directement eu une pensée pour Bjorg Lambrecht, décédé lundi sur les routes du Tour de Pologne. "Cette victoire est pour Bjorg", a-t-il déclaré après avoir laissé couler quelques larmes. C'est déjà la cinquième victoire cette année pour le néo-pro, lauréat avec panache de la Clasica San Sebastian samedi dernier. En 2018, Evenepoel avait remporté les titres mondiaux et continentaux juniors, tant sur le contre-la-montre que sur la course en ligne. Vendredi se dérouleront les courses sur route juniors garçons et filles ainsi que celle des espoirs dames. Les courses élites dames et U23 messieurs se tiendront samedi alors que le titre continental masculin sera décerné dimanche après 172,6 km de course. (Belga)