Pour rejoindre la Coupe du monde 2022, il ne suffira plus d'être placé parmi les meilleures au championnat d'Europe précédent. Il faudra passer par un tournoi de qualifications. Le système est le même que pour les Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo. Ainsi, il faudra terminer parmi les six premiers de l'Euro qui précède pour rejoindre ce tournoi de qualification qui rassemble 16 pays (4 groupes de 4). Les trois premiers de chaque groupe se qualifient pour la phase finale (de la Coupe du monde, ou des Jeux Olympiques). Pour Tokyo 2020, les six meilleurs européens seront rejoints par les équipes issues de pré-qualifications concernant l'Afrique, les Amériques et l'Asie, ainsi que par le champion du monde 2018 et l'organisateur (des JO en l'occurrence pour 2020, soit le Japon). Particularité, le champion du monde et le Japon, pourtant déjà qualifiés, disputeront ce tournoi qualificatif, ce qui équivaut à dire que, dans leur groupe, seuls deux autres pays seront qualifiés. (Belga)

Pour rejoindre la Coupe du monde 2022, il ne suffira plus d'être placé parmi les meilleures au championnat d'Europe précédent. Il faudra passer par un tournoi de qualifications. Le système est le même que pour les Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo. Ainsi, il faudra terminer parmi les six premiers de l'Euro qui précède pour rejoindre ce tournoi de qualification qui rassemble 16 pays (4 groupes de 4). Les trois premiers de chaque groupe se qualifient pour la phase finale (de la Coupe du monde, ou des Jeux Olympiques). Pour Tokyo 2020, les six meilleurs européens seront rejoints par les équipes issues de pré-qualifications concernant l'Afrique, les Amériques et l'Asie, ainsi que par le champion du monde 2018 et l'organisateur (des JO en l'occurrence pour 2020, soit le Japon). Particularité, le champion du monde et le Japon, pourtant déjà qualifiés, disputeront ce tournoi qualificatif, ce qui équivaut à dire que, dans leur groupe, seuls deux autres pays seront qualifiés. (Belga)