Toby Alderweireld à propos...

...de la saison de Tottenham : "C'est une saison difficile mais, depuis plusieurs années, nous ne faisions que progresser et nous avons même atteint la finale de la Ligue des Champions. Un coup d'arrêt, ça arrive à tout le monde. Le tout est de travailler dur pour repartir, comme nous le faisons en ce moment. Il y a des hauts et des bas mais la saison n'est pas finie. Nous pouvons encore nous qualifier pour la Ligue des Champions, nous sommes toujours qualifiés en FA Cup et en Coupe d'Europe. Il faut travailler dur jusqu'en fin de saison."

...de sa prolongation de contrat chez les Spurs : "Les gens croient que je ne pensais qu'à ça mais ce n'était pas le cas. Sans faire le malin, j'ai toujours eu confiance en moi et j'ai toujours su que ça finirait par s'arranger. J'étais motivé car je savais que, mieux je jouais, plus j'aurais de possibilités mais j'ai opté pour la fidélité et la stabilité. J'ai toujours essayé de prendre les bonnes décisions : je suis resté assez longtemps à l'Ajax, jusqu'à ce que je gagne quelque chose avant d'aller plus loin. Ici aussi, je pense avoir fait le bon choix. Je n'avais pas envie de jouer dans un autre club de Premier League car j'ai construit quelque chose ici. J'avais joué en Espagne et aux Pays-Bas et je préférais rester que repartir pour une nouvelle aventure, emmener la famille. Mon défi, désormais, c'est de faire mieux ici."

...des sacrifices qu'impliquent le football : "J'ai souvent voulu tout plaquer. Presque chaque année! Surtout quand je ratais des fêtes de famille. Je fais peut-être le plus beau métier du monde mais les moments importants n'ont pas de prix. Les gens pensent qu'il est normal de faire des sacrifices et je les comprends mais tout n'est pas question d'argent. Le football m'a beaucoup apporté, j'ai vécu des moments formidables mais j'en ai aussi manqué pas mal."

Par Arthur Renard, à Londres

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Toby Alderweireld dans votre Sport/Foot Magazine

Toby Alderweireld à propos......de la saison de Tottenham : "C'est une saison difficile mais, depuis plusieurs années, nous ne faisions que progresser et nous avons même atteint la finale de la Ligue des Champions. Un coup d'arrêt, ça arrive à tout le monde. Le tout est de travailler dur pour repartir, comme nous le faisons en ce moment. Il y a des hauts et des bas mais la saison n'est pas finie. Nous pouvons encore nous qualifier pour la Ligue des Champions, nous sommes toujours qualifiés en FA Cup et en Coupe d'Europe. Il faut travailler dur jusqu'en fin de saison."...de sa prolongation de contrat chez les Spurs : "Les gens croient que je ne pensais qu'à ça mais ce n'était pas le cas. Sans faire le malin, j'ai toujours eu confiance en moi et j'ai toujours su que ça finirait par s'arranger. J'étais motivé car je savais que, mieux je jouais, plus j'aurais de possibilités mais j'ai opté pour la fidélité et la stabilité. J'ai toujours essayé de prendre les bonnes décisions : je suis resté assez longtemps à l'Ajax, jusqu'à ce que je gagne quelque chose avant d'aller plus loin. Ici aussi, je pense avoir fait le bon choix. Je n'avais pas envie de jouer dans un autre club de Premier League car j'ai construit quelque chose ici. J'avais joué en Espagne et aux Pays-Bas et je préférais rester que repartir pour une nouvelle aventure, emmener la famille. Mon défi, désormais, c'est de faire mieux ici."...des sacrifices qu'impliquent le football : "J'ai souvent voulu tout plaquer. Presque chaque année! Surtout quand je ratais des fêtes de famille. Je fais peut-être le plus beau métier du monde mais les moments importants n'ont pas de prix. Les gens pensent qu'il est normal de faire des sacrifices et je les comprends mais tout n'est pas question d'argent. Le football m'a beaucoup apporté, j'ai vécu des moments formidables mais j'en ai aussi manqué pas mal."Par Arthur Renard, à LondresRetrouvez l'intégralité de l'interview de Toby Alderweireld dans votre Sport/Foot Magazine