"Nous avons essayé de trouver des nouvelles difficultés", a expliqué le directeur de la course Rony De Sloovere. "Le Petegemberg encore inconnu en fait partie et nous avons ajouté aussi le Wolvenberg. Les coureurs traverseront des zones pavées comme le Varent, Herlegemstraat, Lange Ast et Huisepontweg. Il y a 13 côtes au programme et 25 des 189 kilomètres sont en pavés, principalement dans le final." Dix équipes du WorldTour sont prévues au départ, soit les trois équipes belges Quick-Step Alpha Vinyl, Intermarché-Wanty Gobert et Lotto Soudal, que rejoindront BORA-hansgrohe, Cofidis, Israel-Premier Tech, Groupama-FDJ, Team DSM, Trek-Segafredo et UAE Team Emirates, ainsi que huit formations ProTeam et deux équipes continentales. Annulée en 2020 en raison de la crise sanitaire et disputée l'an dernier sous le signe de mesures strictes encore, l'épreuve devrait pouvoir se dérouler normalement cette fois. Ludovic Robeet l'avait emporté l'an dernier. Chez les dames, c'est la Néerlandaise Amy Pieters qui avait gagné la 2e édition d'une épreuve qui voit le prize money être égal à la course messieurs. Les organisateurs avaient déjà annoncé multiplier par trois ce prize money de la version dames (1.Pro) pour qu'il atteigne le même montant que chez les hommes, soit 18.800 euros. Les organisateurs espèrent obtenir le label WorldTour pour la course des dames qui accueillera, le 16 mars aussi, 12 équipes WorldTeam, sur un parcours de 126 kilomètres avec 15 km en pavés et neuf côtes au programme. (Belga)

"Nous avons essayé de trouver des nouvelles difficultés", a expliqué le directeur de la course Rony De Sloovere. "Le Petegemberg encore inconnu en fait partie et nous avons ajouté aussi le Wolvenberg. Les coureurs traverseront des zones pavées comme le Varent, Herlegemstraat, Lange Ast et Huisepontweg. Il y a 13 côtes au programme et 25 des 189 kilomètres sont en pavés, principalement dans le final." Dix équipes du WorldTour sont prévues au départ, soit les trois équipes belges Quick-Step Alpha Vinyl, Intermarché-Wanty Gobert et Lotto Soudal, que rejoindront BORA-hansgrohe, Cofidis, Israel-Premier Tech, Groupama-FDJ, Team DSM, Trek-Segafredo et UAE Team Emirates, ainsi que huit formations ProTeam et deux équipes continentales. Annulée en 2020 en raison de la crise sanitaire et disputée l'an dernier sous le signe de mesures strictes encore, l'épreuve devrait pouvoir se dérouler normalement cette fois. Ludovic Robeet l'avait emporté l'an dernier. Chez les dames, c'est la Néerlandaise Amy Pieters qui avait gagné la 2e édition d'une épreuve qui voit le prize money être égal à la course messieurs. Les organisateurs avaient déjà annoncé multiplier par trois ce prize money de la version dames (1.Pro) pour qu'il atteigne le même montant que chez les hommes, soit 18.800 euros. Les organisateurs espèrent obtenir le label WorldTour pour la course des dames qui accueillera, le 16 mars aussi, 12 équipes WorldTeam, sur un parcours de 126 kilomètres avec 15 km en pavés et neuf côtes au programme. (Belga)