Déjà entrée dans l'histoire de la gymnastique belge en devenant la première à être sacrée championne d'Europe aux barres asymétriques, le 22 avril à Cluj, Roumanie, Nina Derwael était aussi devenue la première médaillée belge dans un Mondial en remportant le bronze aux mêmes barres asymétriques à Montréal, au Canada, le 7 octobre. Non contente d'exécuter quasiment à la perfection les différents mouvements, Nina Derwael avait innové en présentant un nouveau élément qui s'appelle désormais "The Derwael-Fenton". Nina Derwael, désignée Joyau flamand du sport la semaine dernière, rejoint les Thomas, Tkatchev, Tsukahara, Yurchenko ou Shaposhnikova, par exemple, qui ont eu l'honneur d'avoir des éléments porter leur nom. (Belga)

Déjà entrée dans l'histoire de la gymnastique belge en devenant la première à être sacrée championne d'Europe aux barres asymétriques, le 22 avril à Cluj, Roumanie, Nina Derwael était aussi devenue la première médaillée belge dans un Mondial en remportant le bronze aux mêmes barres asymétriques à Montréal, au Canada, le 7 octobre. Non contente d'exécuter quasiment à la perfection les différents mouvements, Nina Derwael avait innové en présentant un nouveau élément qui s'appelle désormais "The Derwael-Fenton". Nina Derwael, désignée Joyau flamand du sport la semaine dernière, rejoint les Thomas, Tkatchev, Tsukahara, Yurchenko ou Shaposhnikova, par exemple, qui ont eu l'honneur d'avoir des éléments porter leur nom. (Belga)