Créditée jeudi - en qualification - de 14.400 points, très loin de son meilleur score de l'année (15.300), Derwael n'en avait pas moins été classée en 2e position des gymnastes derrière les 14.600 d'Adlerteg. Ces éléments ajoutés au fait que la Trudonnaire avait avoué avoir ressenti beaucoup de nervosité jeudi et qu'elle a pu se ménager samedi en ne participant pas à la finale par équipes, permettaient d'être optimiste avant la finale. Deuxième des huit finalistes à présenter son exercice (le plus difficile de toutes les finalistes), Nina Derwael a été meilleure que jeudi et les juges lui ont attribué 14.733 points. La Suédoise a ensuite obtenu 14.533 points et la Russe Uliana Perebinosova, 3e jeudi (14.266), n'a obtenu que 14.133. L'or se rapprochait. Il devint réalité après le passage de la dernière concurrente la Russe Angelina Melnikova qui avait ses 14.366 points n'a eu droit qu'à la 3e place sur le podium. (Belga)

Créditée jeudi - en qualification - de 14.400 points, très loin de son meilleur score de l'année (15.300), Derwael n'en avait pas moins été classée en 2e position des gymnastes derrière les 14.600 d'Adlerteg. Ces éléments ajoutés au fait que la Trudonnaire avait avoué avoir ressenti beaucoup de nervosité jeudi et qu'elle a pu se ménager samedi en ne participant pas à la finale par équipes, permettaient d'être optimiste avant la finale. Deuxième des huit finalistes à présenter son exercice (le plus difficile de toutes les finalistes), Nina Derwael a été meilleure que jeudi et les juges lui ont attribué 14.733 points. La Suédoise a ensuite obtenu 14.533 points et la Russe Uliana Perebinosova, 3e jeudi (14.266), n'a obtenu que 14.133. L'or se rapprochait. Il devint réalité après le passage de la dernière concurrente la Russe Angelina Melnikova qui avait ses 14.366 points n'a eu droit qu'à la 3e place sur le podium. (Belga)