"Je suis satisfaite de mon match contre l'Islande", a réagi Evrard, décontractée. La gardienne de l'OHL a joué un grand rôle dans le match nul 1-1 face aux Islandaises avec, notamment, un penalty arrêté. "Je ne sais pas si c'était mon meilleur match sous le maillot de la Belgique, j'étais aussi très contente de moi après les matches contre l'Angleterre et la Norvège, des adversaires de grande qualité." Jeudi, Evrard aura sans doute de nouvelles opportunités pour se mettre en valeur. Les Flames affronteront la France qui a écrasé l'Italie 5-1 dimanche. "Nous devrons être très réalistes, jouer bien en bloc et rester organisées. On est à l'Euro, on ne va pas aborder le match contre la France en tentant de limiter la casse mais pour essayer de maintenir le nul et qui sait, aller chercher encore plus. Même s'il est toujours difficile de prédire comment le match se passera." Dimanche, Tessa Wullaert avait suggéré en riant que les Belges allaient peut-être devoir "garer le bus" pour repartir avec quelque chose du match face aux Françaises. "La seule chose qui compte, c'est qu'on marque un point", insiste la gardienne belge. "Personne n'attend ça de nous, c'est assez stimulant, mais il faut rester réaliste. La France est la favorite de ce Championnat d'Europe. Tout le monde a vu son match contre l'Italie." (Belga)

"Je suis satisfaite de mon match contre l'Islande", a réagi Evrard, décontractée. La gardienne de l'OHL a joué un grand rôle dans le match nul 1-1 face aux Islandaises avec, notamment, un penalty arrêté. "Je ne sais pas si c'était mon meilleur match sous le maillot de la Belgique, j'étais aussi très contente de moi après les matches contre l'Angleterre et la Norvège, des adversaires de grande qualité." Jeudi, Evrard aura sans doute de nouvelles opportunités pour se mettre en valeur. Les Flames affronteront la France qui a écrasé l'Italie 5-1 dimanche. "Nous devrons être très réalistes, jouer bien en bloc et rester organisées. On est à l'Euro, on ne va pas aborder le match contre la France en tentant de limiter la casse mais pour essayer de maintenir le nul et qui sait, aller chercher encore plus. Même s'il est toujours difficile de prédire comment le match se passera." Dimanche, Tessa Wullaert avait suggéré en riant que les Belges allaient peut-être devoir "garer le bus" pour repartir avec quelque chose du match face aux Françaises. "La seule chose qui compte, c'est qu'on marque un point", insiste la gardienne belge. "Personne n'attend ça de nous, c'est assez stimulant, mais il faut rester réaliste. La France est la favorite de ce Championnat d'Europe. Tout le monde a vu son match contre l'Italie." (Belga)