"La suspension sera levée à l'issue de ces 6 mois de probation à condition" que Kyrgios se plie à certaine mesures durant cette période, comme le respect à la lettre du code de conduite, le soutien d'un coach mental sur les tournois et "l'aide d'un professionnel spécialisé dans le comportement" durant la période sans compétition (novembre-décembre), précise l'ATP. Kyrgios écope en outre d'une amende de 25.000 dollars. L'Australien avait déjà reçu une amende de 113.000 dollars pour mauvais comportement lors de son match face au Russe Karen Khachanov au deuxième tour du tournoi ATP Masters 1000 de Cincinnati le mois dernier. Il avait notamment été sanctionné pour avoir quitté le court sans permission, proféré des obscénités et pour sa conduite anti-sportive envers son adversaire. (Belga)