"Cela dépendra de ma condition, je n'irai pas forcément pour le classement général, on verra", a déclaré dimanche le "Requin de Messine", vainqueur du Tour en 2014. Nibali s'était montré encore plus réticent à entrer dans la course au podium dans le journal organisateur du Giro, la Gazzetta dello Sport: "Je ne crois pas que je ferai le classement, je verrai. Mon idée serait de me concentrer sur les étapes et peut-être le maillot à pois de la montagne. J'ai dépensé beaucoup d'énergie dans ce Giro." Le Sicilien s'est classé deuxième du classement final, à 1 min 05 sec de l'Equatorien Richard Carapaz. Dans le Tour, Nibali a connu des hauts et des bas. S'il a dominé l'édition 2014 (quatre victoires d'étape), il a été moins heureux par la suite malgré un succès d'étape à La Toussuire (2015). L'année passée, il a été blessé et contraint à l'abandon suite à une chute provoquée par un spectateur dans la montée de l'Alpe d'Huez. Le "Squale", qui est âgé de 34 ans, a participé à sept reprises au Tour de France. Sa deuxième place du Giro porte à 11 le nombre de ses podiums dans les trois grands tours (à égalité avec Chris Froome). (Belga)