Willems a reconnu le parcours des dames mardi avec Ann-Sophie Duyck. Il a eu la confirmation que ce ne sera pas une course facile. "Mais avant cette reconnaissance, j'avais déjà eu une discussion avec Jolien et Lotte au sujet de leur participation aux Mondiaux", a déclaré le coach fédéral. "Elles ne seront pas là. La piste est la priorité, d'autant plus avec le parcours qui nous est présenté ici. C'est trop dur pour Jolien, il faut être honnête. Et la combinaison n'est pas possible car tu dois effectuer une préparation spécifique pour l'Euro sur piste. Lotte aurait aimé être présente aux Mondiaux sur route. Elle m'a demandé plusieurs fois: 'à quel point est-ce dur?' et 'je ne pourrais quand même pas le faire?' Mais un rendez-vous est un rendez-vous et elles se concentrent sur l'Euro sur piste (où la course à l'américaine est un objectif important pour les Belges, ndlr)." Pour les Mondiaux, Willems envisage plutôt de faire appel à des filles qui peuvent rouler la Flèche Brabançonne, l'Amstel Gold Race et les courses ardennaises. "Je pense à Sofie De Vuyst, Julie Van De Velde et Kelly Van den Steen, pour citer quelques noms." La course dames se déroulera le samedi 28 septembre sur la distance de 150 kilomètres entre Bradford et Harrogate. (Belga)

Willems a reconnu le parcours des dames mardi avec Ann-Sophie Duyck. Il a eu la confirmation que ce ne sera pas une course facile. "Mais avant cette reconnaissance, j'avais déjà eu une discussion avec Jolien et Lotte au sujet de leur participation aux Mondiaux", a déclaré le coach fédéral. "Elles ne seront pas là. La piste est la priorité, d'autant plus avec le parcours qui nous est présenté ici. C'est trop dur pour Jolien, il faut être honnête. Et la combinaison n'est pas possible car tu dois effectuer une préparation spécifique pour l'Euro sur piste. Lotte aurait aimé être présente aux Mondiaux sur route. Elle m'a demandé plusieurs fois: 'à quel point est-ce dur?' et 'je ne pourrais quand même pas le faire?' Mais un rendez-vous est un rendez-vous et elles se concentrent sur l'Euro sur piste (où la course à l'américaine est un objectif important pour les Belges, ndlr)." Pour les Mondiaux, Willems envisage plutôt de faire appel à des filles qui peuvent rouler la Flèche Brabançonne, l'Amstel Gold Race et les courses ardennaises. "Je pense à Sofie De Vuyst, Julie Van De Velde et Kelly Van den Steen, pour citer quelques noms." La course dames se déroulera le samedi 28 septembre sur la distance de 150 kilomètres entre Bradford et Harrogate. (Belga)