"En application de l'art.15 (1) lit. b du règlement disciplinaire de l'UEFA, qui prévoit une suspension d'au moins 2 matches en cas de "langage abusif" dirigé contre un officiel de match, l'arbitre unique du TAS (l'Allemand Ulrich Haas, ndlr) a partiellement confirmé l'appel du PSG et a réduit la suspension infligée par l'UEFA à Neymar à deux matchs de compétitions UEFA pour lesquels le joueur serait éligible", a écrit le TAS dans son communiqué. Neymar avait écopé de trois matchs de suspension pour ses critiques, publiées sur les réseaux sociaux, envers l'arbitre du match PSG-Manchester (défaite 1-3) en huitièmes de finale le 6 mars 2019. Manchester United s'était qualifié grâce à un penalty dans les arrêts accordés suite à l'intervention du VAR pour une main de Kimpembe. "C'est une honte! Ils mettent quatre gars qui n'y comprennent rien au foot pour revoir le ralenti (...) Qu'ils aillent se faire foutre", avait écrit le Brésilien sur les réseaux sociaux. Blessé lors de la Copa America cet été, Neymar a fait son retour avec le PSG samedi. Longtemps cible des supporters après un été agité et rythmé par son potentiel départ, Neymar a marqué le but décisif contre Strasbourg (1-0) dans les arrêts de jeu. Mercredi, lui et les Parisiens défieront le Real Madrid d'Eden Hazard et Thibaut Courtois. (Belga)