La docusérie "Neymar : The Perfect Chaos" est disponible sur Netflix depuis le 25 janvier. Il s'agit d'une série documentaire en trois parties qui s'immisce dans les coulisses de la vie du numéro 10 brésilien, qui fêtera ses 30 ans le 5 février.

De nombreuses stars du football contemporain prennent la parole dans cette série : Lionel Messi, Kylian Mbappé, Luis Suárez,... Un certain nombre d'entraîneurs et de journalistes sont également interrogés.

Mais c'est surtout Neymar Júnior et son père et manager Neymar Sr qui s'y expriment le plus, avec une sincérité et une franchise parfois désarmantes.

Le documentaire donne une bonne idée de la complexité de la vie d'un footballeur de haut niveau qui aime s'amuser en dehors du terrain et qui doit subir de nombreuses critiques. "Parfois, je préférerais être un type ordinaire", déclare d'ailleurs Neymar.

LE DOULOUREUX SOUVENIR DE KAZAN CONTRE LA BELGIQUE

La Coupe du monde 2018 aurait dû être celle du petit dribbleur de génie brésilien. Et celle de la Seleçao qui devait prendre sa revanche sur la terrible humiliation subie sur ses terres quatre ans plus tôt contre l'Allemagne en demi-finale (1-7). Mais en quart de finale de la Coupe du monde 2018, les Auriverde ont buté sur un mur diabolique du côté de Kazan (1-2). "C'est l'une des défaites les plus douloureuses que j'aie subies", avoue Neymar dans cette série documentaire. "Je ne voulais voir ou parler à personne parce que tout me faisait mal à ce moment-là. Je n'ai pas allumé la télé, je suis resté loin d'internet."

Alors qu'en Belgique, beaucoup d'entre-nous s'offrent parfois un petit plaisir coupable en revisionnant le but de Kevin De Bruyne ou l'incroyable arrêt de Thibaut Courtois sur une frappe enroulée de... Neymar dans les arrêts de jeu de ce qui reste l'un des plus grands moments de l'histoire du football belge.

Alors pour le plaisir, comme le chantait Herbert Léonard.

La docusérie "Neymar : The Perfect Chaos" est disponible sur Netflix depuis le 25 janvier. Il s'agit d'une série documentaire en trois parties qui s'immisce dans les coulisses de la vie du numéro 10 brésilien, qui fêtera ses 30 ans le 5 février.De nombreuses stars du football contemporain prennent la parole dans cette série : Lionel Messi, Kylian Mbappé, Luis Suárez,... Un certain nombre d'entraîneurs et de journalistes sont également interrogés.Mais c'est surtout Neymar Júnior et son père et manager Neymar Sr qui s'y expriment le plus, avec une sincérité et une franchise parfois désarmantes.Le documentaire donne une bonne idée de la complexité de la vie d'un footballeur de haut niveau qui aime s'amuser en dehors du terrain et qui doit subir de nombreuses critiques. "Parfois, je préférerais être un type ordinaire", déclare d'ailleurs Neymar. LE DOULOUREUX SOUVENIR DE KAZAN CONTRE LA BELGIQUELa Coupe du monde 2018 aurait dû être celle du petit dribbleur de génie brésilien. Et celle de la Seleçao qui devait prendre sa revanche sur la terrible humiliation subie sur ses terres quatre ans plus tôt contre l'Allemagne en demi-finale (1-7). Mais en quart de finale de la Coupe du monde 2018, les Auriverde ont buté sur un mur diabolique du côté de Kazan (1-2). "C'est l'une des défaites les plus douloureuses que j'aie subies", avoue Neymar dans cette série documentaire. "Je ne voulais voir ou parler à personne parce que tout me faisait mal à ce moment-là. Je n'ai pas allumé la télé, je suis resté loin d'internet."Alors qu'en Belgique, beaucoup d'entre-nous s'offrent parfois un petit plaisir coupable en revisionnant le but de Kevin De Bruyne ou l'incroyable arrêt de Thibaut Courtois sur une frappe enroulée de... Neymar dans les arrêts de jeu de ce qui reste l'un des plus grands moments de l'histoire du football belge.Alors pour le plaisir, comme le chantait Herbert Léonard.