Comme le veut la tradition, le champion NBA en titre est mis à l'honneur à la Maison Blanche chaque année au moment de se déplacer à Washington pour affronter les Wizards, la franchise de la capitale américaine. Une tradition qui s'était perdue entre 2017 et 2019 lorsque les Golden State Warriors, champions en 2017 et 2018, et les Toronto Raptors, champions en 2019 avaient boycotté le déplacement de la Maison Blanche en raison de la présence de l'ancien président Donald Trump. Champions au terme d'une saison 2019-2020 perturbée par le coronavirus, les Los Angeles Lakers n'avaient eux pas pu rendre visite à Joe Biden en avril à cause du contexte sanitaire. Les Milwaukee Bucks ont décroché en juillet dernier le deuxième titre NBA de leur histoire, 50 ans après le premier conquis en 1971. (Belga)

Comme le veut la tradition, le champion NBA en titre est mis à l'honneur à la Maison Blanche chaque année au moment de se déplacer à Washington pour affronter les Wizards, la franchise de la capitale américaine. Une tradition qui s'était perdue entre 2017 et 2019 lorsque les Golden State Warriors, champions en 2017 et 2018, et les Toronto Raptors, champions en 2019 avaient boycotté le déplacement de la Maison Blanche en raison de la présence de l'ancien président Donald Trump. Champions au terme d'une saison 2019-2020 perturbée par le coronavirus, les Los Angeles Lakers n'avaient eux pas pu rendre visite à Joe Biden en avril à cause du contexte sanitaire. Les Milwaukee Bucks ont décroché en juillet dernier le deuxième titre NBA de leur histoire, 50 ans après le premier conquis en 1971. (Belga)