De son côté, Boston, porté par Jayson Tatum (46 points), a égalisé à 3-3 en allant battre chez eux les Bucks de Milwaukee (95-108), malgré un grand Giannis Antetokounmpo. Le 7e et dernier match de la série aura lieu dimanche à Boston pour déterminer l'adversaire de Miami en finale de Conférence Est. Les Golden State Warriors connaîtront également dimanche leur adversaire en finale, au terme du dernier match de la série opposant Phoenix à Dallas. A Milwaukee, Tatum a été le fer de lance des Boston Celtics en réussissant sept des 17 shoots à trois points de son équipe. Il a notamment aligné 11 points de suite dans le quatrième quart-temps, alors que les Bucks étaient revenus de moins 13 à moins 4. Et les Bucks semblaient capables d'un nouveau come-back, après celui du précédent match quand ils avaient remonté 14 points de retard pour s'imposer finalement, mais Tatum et les Celtics ont cette fois tenu bon. Il a été aidé par Jaylen Brown (22 pts) et Marcus Smart (21 pts). Boston avait pourtant fort à faire face à la grande forme de la star adverse, Giannis Antetokounmpo (44 pts, 20 rbds), qui a réussi son troisième match à 40 points en quatre parties. Le "Greek Freak" a par ailleurs été le premier joueur, depuis le légendaire Shaquille O'Neal en 2001, à atteindre la barre des 40 points et 20 rebonds en un match. (Belga)

De son côté, Boston, porté par Jayson Tatum (46 points), a égalisé à 3-3 en allant battre chez eux les Bucks de Milwaukee (95-108), malgré un grand Giannis Antetokounmpo. Le 7e et dernier match de la série aura lieu dimanche à Boston pour déterminer l'adversaire de Miami en finale de Conférence Est. Les Golden State Warriors connaîtront également dimanche leur adversaire en finale, au terme du dernier match de la série opposant Phoenix à Dallas. A Milwaukee, Tatum a été le fer de lance des Boston Celtics en réussissant sept des 17 shoots à trois points de son équipe. Il a notamment aligné 11 points de suite dans le quatrième quart-temps, alors que les Bucks étaient revenus de moins 13 à moins 4. Et les Bucks semblaient capables d'un nouveau come-back, après celui du précédent match quand ils avaient remonté 14 points de retard pour s'imposer finalement, mais Tatum et les Celtics ont cette fois tenu bon. Il a été aidé par Jaylen Brown (22 pts) et Marcus Smart (21 pts). Boston avait pourtant fort à faire face à la grande forme de la star adverse, Giannis Antetokounmpo (44 pts, 20 rbds), qui a réussi son troisième match à 40 points en quatre parties. Le "Greek Freak" a par ailleurs été le premier joueur, depuis le légendaire Shaquille O'Neal en 2001, à atteindre la barre des 40 points et 20 rebonds en un match. (Belga)