Vingt-quatre joueurs, dont quatre gardiens, figurent dans la sélection de Roberto Martinez en vue du Final Four de la Ligue des Nations en Italie qui s'entamera pour la Belgique par une demi-finale contre la France le 7 octobre à Turin.

Charles De Ketelaere, 20 ans, le joueur en forme du Club de Bruges, est repris à temps plein par le sélectionneur espagnol des Diables Rouges qui récupère Kevin De Bruyne par rapport à la dernière campagne. Jéremy Doku et Dries Mertens, par contre, sont toujours absents. Thomas Vermaelen est contraint de rester au Japon en raison des restrictions sanitaires.

La finale de cette Ligue des Nations se jouera le 10 octobre à Milan contre le vainqueur de l'autre demi-finale opposant l'Espagne à l'Italie, championne d'Europe, afin de désigner le successeur du Portugal vainqueur de la première édition en 2019. Les Diables Rouges prendront la direction du nord de l'Italie après avoir signé un sans-faute en septembre lors des matches qualificatifs pour le Mondial 2022, en battant successivement l'Estonie (2-5), la République tchèque (3-0) et la Biélorussie (0-1).

Presque qualifiés pour le Qatar, les Diables Rouges devront confirmer leur première place du groupe E en novembre contre l'Estonie à Bruxelles le 13 novembre et contre le Pays de Galles à Cardiff le 16 novembre.

Autant de gardiens que de défenseurs

Le sélectionneur national a aussi repris quatre gardiens. En général, ce sont trois portiers qui sont retenus, mais s'entraîner avec quatre est plus facile. Ensuite, Roberto Martinez n'a retenu que quatre défenseurs, dont trois devraient entamer la rencontre face aux Français orientant le jeu de Martinez vers un 3-4-2-1. L'état de forme de ses défenseurs est aussi sur la table. Jan Vertonghen s'entraîne depuis un mois sans blessure à Benfica, mais Toby Alderweireld n'a pas joué les deux derniers matches de son club au Qatar, Al-Duhail et Jason Denayer a manqué le match de Lyon contre Bröndby et venait de revenir en ligne de compte comme titulaire. Boyata a dû composer il y a une quinzaine de jours avec une blessure à la cuisse qui le prive de matches pour l'heure avec le Hertha Berlin.

"C'est un défi en effet", a reconnu Roberto Martinez vendredi en conférence de presse à Tubize, mais qui a tenu à rassurer. "En football, tu n'as pas souvent une situation idéale et il faut composer avec ça. Thomas Vermaelen est coincé par les règles de quarantaine au Japon et Zinho Vanheusden ne s'est pas entraîné ces deux derniers jours avec son club. Il n'est pour l'instant pas en forme assez que pour être dans la sélection, mais nous tenons sa situation à l'oeil dans le cas où d'autres joueurs devaient faire faux bond ce week-end. Toby par contre est prêt. Il est depuis deux jours en Belgique et s'entraîne individuellement. Et avec Jan, ils ont tous les deux beaucoup d'expérience pour pouvoir construire une défense autour d'eux. Pour ce qui concerne Boyata, on espère qu'il sera prêt, on examinera sa situation lundi encore."

En cas de blessure ou de maladie, les règlements stipulent que le sélectionneur national peut pourvoir à un remplacement dans sa sélection. En attaque, Christian Benteke manque à l'appel, Michy Batshuayi lui est préféré par Roberto Martinez. "Christian a la malchance de voir notre sélection réduite à 20 joueurs de champ, et deux par position. Devant, nous avons Romelu Lukaku et Michy Batshuayi, mais aussi De Ketelaere et Dodi Lukebakio qui peuvent jouer en numéro 9", a ajouté Roberto Martinez. "Benteke n'a rien fait de mal et cela ne suppose rien pour l'avenir. Il fait toujours partie des plans et nous l'attendons de retour dans cinq semaines pour les qualifications de la Coupe du monde."

Benteke n'est pas repris à cause du nombre limité de joueurs

En demi-finale de cette deuxième édition de la Ligue des Nations, la Belgique retrouve la France. Ce 75e duel de l'histoire aura une saveur particulière. Les deux nations se retrouveront pour la première fois depuis la défaite belge aux portes de la finale du Mondial 2018 en Russie (1-0). "C'est la dernière fois que nous n'avons pas marqué un but et ce sera certainement un défi pour nous. Il ne s'agit pas d'une revanche. Il s'agit juste de battre notre adversaire pour aller en finale. C'est tout. C'est un match contre le champion du monde, mais il y a aussi l'Espagne et le champion d'Europe, l'Italie, dans ce mini-tournoi. Mieux que ça, ce n'est pas possible."

Aster Vranckx et Hugo Siquet repris avec les Espoirs

Jacky Mathijssen a dévoilé sa sélection pour les deux rencontres de qualifications en vue de l'Euro Espoirs de 2023 en Turquie. Les Diablotins joueront le 8 octobre (20h00) contre le Kazakhstan et le 12 octobre (20h00) contre le Danemark. Deux rencontres qui se joueront à Louvain sans Charles De Ketelaere, le jeune Brugeois, retenu à temps plein avec les Diables de Roberto Martinez.

La Belgique a remporté ses deux premières rencontres, au Kazakakshtan (1-3) en juin dernier, et en Turquie (0-3) en septembre.

Vingt-quatre joueurs, dont quatre gardiens, figurent dans la sélection de Roberto Martinez en vue du Final Four de la Ligue des Nations en Italie qui s'entamera pour la Belgique par une demi-finale contre la France le 7 octobre à Turin.Charles De Ketelaere, 20 ans, le joueur en forme du Club de Bruges, est repris à temps plein par le sélectionneur espagnol des Diables Rouges qui récupère Kevin De Bruyne par rapport à la dernière campagne. Jéremy Doku et Dries Mertens, par contre, sont toujours absents. Thomas Vermaelen est contraint de rester au Japon en raison des restrictions sanitaires.La finale de cette Ligue des Nations se jouera le 10 octobre à Milan contre le vainqueur de l'autre demi-finale opposant l'Espagne à l'Italie, championne d'Europe, afin de désigner le successeur du Portugal vainqueur de la première édition en 2019. Les Diables Rouges prendront la direction du nord de l'Italie après avoir signé un sans-faute en septembre lors des matches qualificatifs pour le Mondial 2022, en battant successivement l'Estonie (2-5), la République tchèque (3-0) et la Biélorussie (0-1). Presque qualifiés pour le Qatar, les Diables Rouges devront confirmer leur première place du groupe E en novembre contre l'Estonie à Bruxelles le 13 novembre et contre le Pays de Galles à Cardiff le 16 novembre.Le sélectionneur national a aussi repris quatre gardiens. En général, ce sont trois portiers qui sont retenus, mais s'entraîner avec quatre est plus facile. Ensuite, Roberto Martinez n'a retenu que quatre défenseurs, dont trois devraient entamer la rencontre face aux Français orientant le jeu de Martinez vers un 3-4-2-1. L'état de forme de ses défenseurs est aussi sur la table. Jan Vertonghen s'entraîne depuis un mois sans blessure à Benfica, mais Toby Alderweireld n'a pas joué les deux derniers matches de son club au Qatar, Al-Duhail et Jason Denayer a manqué le match de Lyon contre Bröndby et venait de revenir en ligne de compte comme titulaire. Boyata a dû composer il y a une quinzaine de jours avec une blessure à la cuisse qui le prive de matches pour l'heure avec le Hertha Berlin."C'est un défi en effet", a reconnu Roberto Martinez vendredi en conférence de presse à Tubize, mais qui a tenu à rassurer. "En football, tu n'as pas souvent une situation idéale et il faut composer avec ça. Thomas Vermaelen est coincé par les règles de quarantaine au Japon et Zinho Vanheusden ne s'est pas entraîné ces deux derniers jours avec son club. Il n'est pour l'instant pas en forme assez que pour être dans la sélection, mais nous tenons sa situation à l'oeil dans le cas où d'autres joueurs devaient faire faux bond ce week-end. Toby par contre est prêt. Il est depuis deux jours en Belgique et s'entraîne individuellement. Et avec Jan, ils ont tous les deux beaucoup d'expérience pour pouvoir construire une défense autour d'eux. Pour ce qui concerne Boyata, on espère qu'il sera prêt, on examinera sa situation lundi encore." En cas de blessure ou de maladie, les règlements stipulent que le sélectionneur national peut pourvoir à un remplacement dans sa sélection. En attaque, Christian Benteke manque à l'appel, Michy Batshuayi lui est préféré par Roberto Martinez. "Christian a la malchance de voir notre sélection réduite à 20 joueurs de champ, et deux par position. Devant, nous avons Romelu Lukaku et Michy Batshuayi, mais aussi De Ketelaere et Dodi Lukebakio qui peuvent jouer en numéro 9", a ajouté Roberto Martinez. "Benteke n'a rien fait de mal et cela ne suppose rien pour l'avenir. Il fait toujours partie des plans et nous l'attendons de retour dans cinq semaines pour les qualifications de la Coupe du monde." En demi-finale de cette deuxième édition de la Ligue des Nations, la Belgique retrouve la France. Ce 75e duel de l'histoire aura une saveur particulière. Les deux nations se retrouveront pour la première fois depuis la défaite belge aux portes de la finale du Mondial 2018 en Russie (1-0). "C'est la dernière fois que nous n'avons pas marqué un but et ce sera certainement un défi pour nous. Il ne s'agit pas d'une revanche. Il s'agit juste de battre notre adversaire pour aller en finale. C'est tout. C'est un match contre le champion du monde, mais il y a aussi l'Espagne et le champion d'Europe, l'Italie, dans ce mini-tournoi. Mieux que ça, ce n'est pas possible." Jacky Mathijssen a dévoilé sa sélection pour les deux rencontres de qualifications en vue de l'Euro Espoirs de 2023 en Turquie. Les Diablotins joueront le 8 octobre (20h00) contre le Kazakhstan et le 12 octobre (20h00) contre le Danemark. Deux rencontres qui se joueront à Louvain sans Charles De Ketelaere, le jeune Brugeois, retenu à temps plein avec les Diables de Roberto Martinez.La Belgique a remporté ses deux premières rencontres, au Kazakakshtan (1-3) en juin dernier, et en Turquie (0-3) en septembre.