Toujours leader du classement général, Al-Attiyah a ajouté 25 secondes à son avance sur le Français Sébastien Loeb (Prodrive), 2e de cette étape devant l'Espagnol Carlos Sainz qui avait gagné mardi dans son buggy Audi hybride. Al-Attiyah possède désormais 38:05 d'avance sur Loeb et son copilote belge Fabian Lurquin, toujours deuxièmes du classement général. Yazeed Al Rajhi est 3e à 49:15, deux secondes devant le Sud-Africain Giniel de Villiers (Toyota), 6e du jour. Al Rajhi aurait pu remporter l'étape mais le Saoudien a écopé d'une pénalité de deux minutes pour excès de vitesse. A noter que le Français Stéphane Peterhansel a cassé un amortisseur à la réception d'un saut, qui a endommagé le ventilateur et le radiateur d'eau de son Audi. "Nous allons rester ici pour un moment", a laché "Monsieur Dakar". (Belga)

Toujours leader du classement général, Al-Attiyah a ajouté 25 secondes à son avance sur le Français Sébastien Loeb (Prodrive), 2e de cette étape devant l'Espagnol Carlos Sainz qui avait gagné mardi dans son buggy Audi hybride. Al-Attiyah possède désormais 38:05 d'avance sur Loeb et son copilote belge Fabian Lurquin, toujours deuxièmes du classement général. Yazeed Al Rajhi est 3e à 49:15, deux secondes devant le Sud-Africain Giniel de Villiers (Toyota), 6e du jour. Al Rajhi aurait pu remporter l'étape mais le Saoudien a écopé d'une pénalité de deux minutes pour excès de vitesse. A noter que le Français Stéphane Peterhansel a cassé un amortisseur à la réception d'un saut, qui a endommagé le ventilateur et le radiateur d'eau de son Audi. "Nous allons rester ici pour un moment", a laché "Monsieur Dakar". (Belga)