La Japonaise, déjà lauréate de l'Open d'Australie et du tournoi d'Osaka en 2019, s'offre un cinquième titre en carrière. Elle s'était aussi imposée à Indian Wells et à l'US Open en 2018, année de son éclosion au plus haut niveau. Malgré cette défaite, l'Australienne Barty, 23 ans, conforte sa place en tête du classement mondial. Sa dauphine tchèque Karolina Pliskova a en effet été éliminée dès le premier tour par la Lettonne Jelena Ostapenko. Osaka sera pour sa part troisième lundi. La Japonaise a pris d'entrée le service de l'Australienne dans le set décisif, avant de la breaker une seconde fois à 5-2. Barty, victorieuse à Miami, Roland Garros et Birmingham cette année, qui convoitait un septième titre, s'est finalement inclinée après avoir sauvé une première balle de match, mais pas la seconde, dans le dernier jeu. (Belga)