"Nous avons été notifiés que Naomi Osaka ne peut pas s'aligner à Berlin. Après avoir consulté son management, elle va faire une pause", a déclaré un porte-parole du tournoi berlinois. Osaka, numéro deux mondiale, a créé un choc dans le monde du tennis en refusant la semaine dernière de participer aux conférences de presse à Roland-Garros pour "préserver sa santé mentale". Sanctionnée d'une amende de 15.000 dollars, elle a également été menacée d'exclusion non seulement du tournoi parisien, mais également des autres épreuves du Grand Chelem. Face à cette brusque montée de tension, elle a préféré quitter le tournoi, après avoir expliqué avoir traversé "de longues périodes de dépression" depuis 2018. (Belga)

"Nous avons été notifiés que Naomi Osaka ne peut pas s'aligner à Berlin. Après avoir consulté son management, elle va faire une pause", a déclaré un porte-parole du tournoi berlinois. Osaka, numéro deux mondiale, a créé un choc dans le monde du tennis en refusant la semaine dernière de participer aux conférences de presse à Roland-Garros pour "préserver sa santé mentale". Sanctionnée d'une amende de 15.000 dollars, elle a également été menacée d'exclusion non seulement du tournoi parisien, mais également des autres épreuves du Grand Chelem. Face à cette brusque montée de tension, elle a préféré quitter le tournoi, après avoir expliqué avoir traversé "de longues périodes de dépression" depuis 2018. (Belga)