Osaka a donc comblé une partie de son retard sur Barty après avoir glané son 4e titre du Grand Chelem en autant de finales. Le top 5 est complété par l'Américaine Sofia Kenin et l'Ukrainienne Elina Svitolina. Demi-finaliste aux antipodes, Serena Williams a gagné quatre positions et se retrouve 7e mondiale. Finaliste malheureuse pour sa première à ce stade d'un tournoi majeur, Jennifer Brady a fait un bond de 11 places pour atterrir en 13e position. C'est le meilleur classement en carrière pour l'Américaine de 25 ans. Elise Mertens a subi cette progression et, malgré son huitième de finale, a perdu une place et se retrouve 17e. Toujours côté belge, Alison Van Uytvanck est 66e (+1), Kirsten Flipkens 92e (-2), Greet Minnen 113e (-3), Ysaline Bonaventure 124e (-1), Yanina Wickmayer 169e (-2), Maryna Zanevska 228e (+30), Marie Benoit 231e (+8) et Lara Salden 256e (-5). Elise Mertens et Aryna Sabalenka, qui ont remporté leur 2e Grand Chelem après l'US Open 2019, emmènent pour la première fois le classement du double dames. La Biélorusse est N.1 mondiale, juste devant sa partenaire belge. Elles ont toutefois annoncé dans la foulée de leur titre qu'elles ne joueraient plus les tournois majeurs ensemble car la Biélorusse, 8e mondiale, veut se concentrer sur sa carrière en simple. Kim Clijsters reste donc toujours, à ce jour, la seule Belge à avoir occupé le trône de la WTA en double. Clijsters avait même signé l'exploit d'être concomitamment première en simple et en double, durant trois semaines à l'été 2003. (Belga)

Osaka a donc comblé une partie de son retard sur Barty après avoir glané son 4e titre du Grand Chelem en autant de finales. Le top 5 est complété par l'Américaine Sofia Kenin et l'Ukrainienne Elina Svitolina. Demi-finaliste aux antipodes, Serena Williams a gagné quatre positions et se retrouve 7e mondiale. Finaliste malheureuse pour sa première à ce stade d'un tournoi majeur, Jennifer Brady a fait un bond de 11 places pour atterrir en 13e position. C'est le meilleur classement en carrière pour l'Américaine de 25 ans. Elise Mertens a subi cette progression et, malgré son huitième de finale, a perdu une place et se retrouve 17e. Toujours côté belge, Alison Van Uytvanck est 66e (+1), Kirsten Flipkens 92e (-2), Greet Minnen 113e (-3), Ysaline Bonaventure 124e (-1), Yanina Wickmayer 169e (-2), Maryna Zanevska 228e (+30), Marie Benoit 231e (+8) et Lara Salden 256e (-5). Elise Mertens et Aryna Sabalenka, qui ont remporté leur 2e Grand Chelem après l'US Open 2019, emmènent pour la première fois le classement du double dames. La Biélorusse est N.1 mondiale, juste devant sa partenaire belge. Elles ont toutefois annoncé dans la foulée de leur titre qu'elles ne joueraient plus les tournois majeurs ensemble car la Biélorusse, 8e mondiale, veut se concentrer sur sa carrière en simple. Kim Clijsters reste donc toujours, à ce jour, la seule Belge à avoir occupé le trône de la WTA en double. Clijsters avait même signé l'exploit d'être concomitamment première en simple et en double, durant trois semaines à l'été 2003. (Belga)