La Japonaise de 23 ans, qui s'est imposée 6-4, 6-1 en 1h33 minutes face à Marie Bouzkova (WTA 87). Elle avait déjà battu la Tchèque au premier tour de l'Open d'Australie de cette année, affrontera au prochain tour la Serbe Olga Danilovic, 145e mondiale, issue des qualifications. Osaka, déjà lauréate de l'US Open en 2018, vise un troisième titre à Flushing Meadows où elle arrive sans grands repères après plusieurs mois difficiles. "C'est un peu fou de jouer à nouveau devant tout ce monde. L'année dernière, je me sentais assez seule, donc je suis assez contente de voir des enfants dans le public et des adultes aussi. L'énergie qui en émane est inégalée. Je me sens vraiment à l'aise ici. Je suis juste content d'avoir gagné", a-t-elle déclaré. Aryna Sabalenka, la Biélorusse 2e tête de série, a eu besoin de trois sets pour venir à bout de la Serbe Nina Stojanovic (WTA 94) : 6-4, 6-7 (4/7), 6-0 en 2h24. L'Ukrainienne Elina Svitolina (WTA 5/N.5) n'a pas dû s'employer outre mesure pour écarter la Canadienne Rebecca Marino (WTA 175) 6-2, 6-3. Simona Halep et Garbine Muguruza, deux doubles championnes du Grand Chelem, ont surmonté les difficultés du tirage au sort en s'imposant en deux sets. Halep (WTA 13/N.12) a battu la lauréate du WTA 1000 de Montréal l'Italienne Camila Giorgi (WTA 36) 6-4, 7-6 (7/3). La Roumaine, ancienne N.1 mondiale, qui n'a pas participé à l'US Open l'année dernière, a manqué Roland-Garros, Wimbledon et les Jeux Olympiques cette année en raison d'une blessure au mollet. "Pour moi, c'était normal d'avoir les gens dans les tribunes et le bruit qu'il y a toujours à l'US Open", a déclaré Halep. "J'ai commencé à aimer ça. Je commence à apprécier ces choses. Je me suis amusée sur le court, et j'ai aimé certaines personnes qui criaient en roumain aussi et en anglais." Muguruza, 9e tête de série, s'est également sortie d'un premier tour délicat en s'imposant 7-6 (7/4) et 7-6 (7/5) face à la Croate Donna Vekic (WTA 57). L'ancienne lauréate en 2016, l'Allemande Angelique Kerber (WTA 17) a rebondi après la perte du premier set avant d'écarter l'Ukrainienne Dayana Yastremska (WTA 51) 3-6, 6-4, 7-6 (7/3). Sloane Stephens (WTA 66) a eu besoin de 2h10 pour battre Madison Keys (WTA 42) 6-3, 1-6, 7-6 (9/7) dans une réédition de sa victoire en finale de 2017. Stephens affrontera une autre Américaine, l'adolescente Coco Gauff (WTA 23, 17 ans), qui a remonté un set pour battre la Polonaise Magda Linette (WTA 48) 5-7, 6-3, 6-4 après 2h34 de match. (Belga)

La Japonaise de 23 ans, qui s'est imposée 6-4, 6-1 en 1h33 minutes face à Marie Bouzkova (WTA 87). Elle avait déjà battu la Tchèque au premier tour de l'Open d'Australie de cette année, affrontera au prochain tour la Serbe Olga Danilovic, 145e mondiale, issue des qualifications. Osaka, déjà lauréate de l'US Open en 2018, vise un troisième titre à Flushing Meadows où elle arrive sans grands repères après plusieurs mois difficiles. "C'est un peu fou de jouer à nouveau devant tout ce monde. L'année dernière, je me sentais assez seule, donc je suis assez contente de voir des enfants dans le public et des adultes aussi. L'énergie qui en émane est inégalée. Je me sens vraiment à l'aise ici. Je suis juste content d'avoir gagné", a-t-elle déclaré. Aryna Sabalenka, la Biélorusse 2e tête de série, a eu besoin de trois sets pour venir à bout de la Serbe Nina Stojanovic (WTA 94) : 6-4, 6-7 (4/7), 6-0 en 2h24. L'Ukrainienne Elina Svitolina (WTA 5/N.5) n'a pas dû s'employer outre mesure pour écarter la Canadienne Rebecca Marino (WTA 175) 6-2, 6-3. Simona Halep et Garbine Muguruza, deux doubles championnes du Grand Chelem, ont surmonté les difficultés du tirage au sort en s'imposant en deux sets. Halep (WTA 13/N.12) a battu la lauréate du WTA 1000 de Montréal l'Italienne Camila Giorgi (WTA 36) 6-4, 7-6 (7/3). La Roumaine, ancienne N.1 mondiale, qui n'a pas participé à l'US Open l'année dernière, a manqué Roland-Garros, Wimbledon et les Jeux Olympiques cette année en raison d'une blessure au mollet. "Pour moi, c'était normal d'avoir les gens dans les tribunes et le bruit qu'il y a toujours à l'US Open", a déclaré Halep. "J'ai commencé à aimer ça. Je commence à apprécier ces choses. Je me suis amusée sur le court, et j'ai aimé certaines personnes qui criaient en roumain aussi et en anglais." Muguruza, 9e tête de série, s'est également sortie d'un premier tour délicat en s'imposant 7-6 (7/4) et 7-6 (7/5) face à la Croate Donna Vekic (WTA 57). L'ancienne lauréate en 2016, l'Allemande Angelique Kerber (WTA 17) a rebondi après la perte du premier set avant d'écarter l'Ukrainienne Dayana Yastremska (WTA 51) 3-6, 6-4, 7-6 (7/3). Sloane Stephens (WTA 66) a eu besoin de 2h10 pour battre Madison Keys (WTA 42) 6-3, 1-6, 7-6 (9/7) dans une réédition de sa victoire en finale de 2017. Stephens affrontera une autre Américaine, l'adolescente Coco Gauff (WTA 23, 17 ans), qui a remonté un set pour battre la Polonaise Magda Linette (WTA 48) 5-7, 6-3, 6-4 après 2h34 de match. (Belga)