Avant elle, le record sur douze mois de calendrier appartenait à Maria Sharapova qui avait perçu 29,7 millions de dollars (27,3 millions d'euros) en 2015. En 2019, grâce à ses succès sur les courts et surtout sur ses contrats de parrainage (All Nippon Airways, BodyArmor, Mastercard, Nike, Nissan Motor, Nissin Foods Holdings, Procter & Gamble, Shiseido, Yonex), la Japonaise a devancé de 1,4 million de dollars Serena Williams (33 millions d'euros). L'Américaine avait terminé première de ce classement ces quatre dernières années. (Belga)

Avant elle, le record sur douze mois de calendrier appartenait à Maria Sharapova qui avait perçu 29,7 millions de dollars (27,3 millions d'euros) en 2015. En 2019, grâce à ses succès sur les courts et surtout sur ses contrats de parrainage (All Nippon Airways, BodyArmor, Mastercard, Nike, Nissan Motor, Nissin Foods Holdings, Procter & Gamble, Shiseido, Yonex), la Japonaise a devancé de 1,4 million de dollars Serena Williams (33 millions d'euros). L'Américaine avait terminé première de ce classement ces quatre dernières années. (Belga)