Le Portugais Daniel Viegas (Eolo-Kometa) et l'Espagnol José Manuel Gutiérrez (Gios) ont été les attaquants du jour. Ils ont été repris à 38 km de l'arrivée. L'Espagnol Héctor Carretero (Movistar) est passé à l'offensive avant l'ascension finale de l'Alto de Carabanzo, alors que le peloton comprenait une vingtaine d'unités. Quintana a réagi durant l'ascension de 2 km à du 10,1 pour-cent en compagnie du Français Pierre Latour (Direct Energie). Le Colombien ne voulait pas arriver au sprint avec Latour et a donc accéléré pour s'imposer en solitaire. Samedi, la deuxième étape reliera Candás à Cangas del Narcea (200,5 km). Cette course par étapes espagnole s'achèvera dimanche à l'Alto del Naranco. L'Equatorien Richard Carapaz a remporté les deux dernières éditions, en 2018 et 2019, l'épreuve ayant été annulée l'an passé. (Belga)

Le Portugais Daniel Viegas (Eolo-Kometa) et l'Espagnol José Manuel Gutiérrez (Gios) ont été les attaquants du jour. Ils ont été repris à 38 km de l'arrivée. L'Espagnol Héctor Carretero (Movistar) est passé à l'offensive avant l'ascension finale de l'Alto de Carabanzo, alors que le peloton comprenait une vingtaine d'unités. Quintana a réagi durant l'ascension de 2 km à du 10,1 pour-cent en compagnie du Français Pierre Latour (Direct Energie). Le Colombien ne voulait pas arriver au sprint avec Latour et a donc accéléré pour s'imposer en solitaire. Samedi, la deuxième étape reliera Candás à Cangas del Narcea (200,5 km). Cette course par étapes espagnole s'achèvera dimanche à l'Alto del Naranco. L'Equatorien Richard Carapaz a remporté les deux dernières éditions, en 2018 et 2019, l'épreuve ayant été annulée l'an passé. (Belga)