La Roma a ouvert le score juste avant la pause. Salah arrachait le ballon des pieds de Koulibaly et centrait pour Dzeko, qui n'avait qu'à déposer au fond des filets (43e). Le Bosnien réalisait le doublé en début de seconde période. Il reprenait victorieusement de la tête un coup-franc de Florenzi (54e). Koulibaly relançait les Napolitains quelques minutes plus tard. L'ancien joueur de Genk sautait plus haut que tout le monde sur un corner de Ghoulam et trompait Szczesny (58e). À cinq minutes du terme, Salah, en contre, a fixé le score à 1-3. En difficulté au niveau physique depuis la 65e minute, Nainggolan a finalement cédé sa place à El Shaarawy à la 77e minute. Le Diable Rouge a quitté le terrain en se tenant l'arrière de la cuisse. Mertens a remplacé Gabbiadini à la 56e minute et pris place à la pointe de l'attaque napolitaine. Le Diable Rouge s'est montré dangereux d'un tir de l'entrée du rectangle repoussé par Szczesny (88e). Depuis l'arrivée de Maurizio Sarri comme entraîneur, en août 2015, Naples n'avait encore jamais perdu à domicile. Cette victoire permet à la Roma, 16 points, de dépasser son adversaire du jour (14 points) et de s'installer à la deuxième place, derrière la Juventus (18 points), attendue par l'Udinese samedi soir. (Belga)

La Roma a ouvert le score juste avant la pause. Salah arrachait le ballon des pieds de Koulibaly et centrait pour Dzeko, qui n'avait qu'à déposer au fond des filets (43e). Le Bosnien réalisait le doublé en début de seconde période. Il reprenait victorieusement de la tête un coup-franc de Florenzi (54e). Koulibaly relançait les Napolitains quelques minutes plus tard. L'ancien joueur de Genk sautait plus haut que tout le monde sur un corner de Ghoulam et trompait Szczesny (58e). À cinq minutes du terme, Salah, en contre, a fixé le score à 1-3. En difficulté au niveau physique depuis la 65e minute, Nainggolan a finalement cédé sa place à El Shaarawy à la 77e minute. Le Diable Rouge a quitté le terrain en se tenant l'arrière de la cuisse. Mertens a remplacé Gabbiadini à la 56e minute et pris place à la pointe de l'attaque napolitaine. Le Diable Rouge s'est montré dangereux d'un tir de l'entrée du rectangle repoussé par Szczesny (88e). Depuis l'arrivée de Maurizio Sarri comme entraîneur, en août 2015, Naples n'avait encore jamais perdu à domicile. Cette victoire permet à la Roma, 16 points, de dépasser son adversaire du jour (14 points) et de s'installer à la deuxième place, derrière la Juventus (18 points), attendue par l'Udinese samedi soir. (Belga)