Nainggolan, 33 ans, a été formé au Beerschot, club dont il est l'ambassadeur, avant de rejoindre l'Italie et Piacenza, où il a fait ses débuts professionnels en 2007. Trois ans plus tard, le Belgo-Indonésien s'engageait avec Cagliari. Ses performances en Serie A ne passaient pas inaperçues et le 'Ninja' quittait Cagliari pour l'AS Rome en 2014 pour un montant de 15 millions d'euros.

Après 203 rencontres jouées en quatre saisons pour le club romain, où il était devenu capitaine à part entière après le départ à la retraite de Francesco Totti. En 2018, Nainggolan quittait la capitale italienne pour l'Inter Milan qui a déboursé 38 millions d'euros pour s'attacher ses services.

Le milieu de terrain ne parvenait cependant pas à s'imposer à Milan où il ne jouera que 41 matches en trois saisons. Après deux prêts à Cagliari (2019-2020 et janvier-juin 2021), il est libéré par les Nerazzuri le mardi 10 août dernier.

Chez les Diables Rouges, Nainggolan compte 30 caps pour 6 buts marqués. Non-sélectionné par Roberto Martinez pour le Mondial 2018, il annonce dans la foulée sa retraite internationale. Il a joué son dernier match pour la Belgique le 27 mars 2018 lors d'un match amical contre l'Arabie saoudite (victoire 4-0).

Le pourquoi de ce transfert

Quelque peu surpris par l'intérêt suscité par son transfert dans le championnat belge, Nainggolan a expliqué que le projet du président Paul Gheysens l'avait séduit. "Il m'a dit qu'il voulait gagner le championnat avec moi, et c'est ce qui m'a donné la motivation pour signer ici". L'ex-interiste n'avait pourtant pas prévu de quitter l'Italie, même s'il était à l'écoute des offres. Une fois que les termes financiers lui ont semblé acceptables, il a directement signé à l'Antwerp dont l'intérêt était très concret.

Estimant avoir noué un premier contact satisfaisant avec le coach Brian Priske, Radja Nainggolan a défini son rôle au-delà du seul football, plutôt en termes de leadership. "Il faudra que je devienne un exemple pour les jeunes", a-t-il ainsi expliqué, conscient que ses plus de 500 matchs disputés en Italie, en 16 ans, faisaient de lui une figure respectée dans le vestiaire.

Après avoir quitté les équipes de jeunes du Germinal Beerschot en 2004, 'Il Ninja' va disputer pour la première fois une saison en Belgique en tant que joueur professionnel. Il avait quitté la Belgique en 2005 pour évoluer sous les couleurs de Piacenza, Cagliari, la Roma et l'Inter entretemps, accumulant 30 sélections chez les Diables Rouges et 6 buts entre 2009 et 2018.

Nainggolan, 33 ans, a été formé au Beerschot, club dont il est l'ambassadeur, avant de rejoindre l'Italie et Piacenza, où il a fait ses débuts professionnels en 2007. Trois ans plus tard, le Belgo-Indonésien s'engageait avec Cagliari. Ses performances en Serie A ne passaient pas inaperçues et le 'Ninja' quittait Cagliari pour l'AS Rome en 2014 pour un montant de 15 millions d'euros. Après 203 rencontres jouées en quatre saisons pour le club romain, où il était devenu capitaine à part entière après le départ à la retraite de Francesco Totti. En 2018, Nainggolan quittait la capitale italienne pour l'Inter Milan qui a déboursé 38 millions d'euros pour s'attacher ses services. Le milieu de terrain ne parvenait cependant pas à s'imposer à Milan où il ne jouera que 41 matches en trois saisons. Après deux prêts à Cagliari (2019-2020 et janvier-juin 2021), il est libéré par les Nerazzuri le mardi 10 août dernier.Chez les Diables Rouges, Nainggolan compte 30 caps pour 6 buts marqués. Non-sélectionné par Roberto Martinez pour le Mondial 2018, il annonce dans la foulée sa retraite internationale. Il a joué son dernier match pour la Belgique le 27 mars 2018 lors d'un match amical contre l'Arabie saoudite (victoire 4-0). Quelque peu surpris par l'intérêt suscité par son transfert dans le championnat belge, Nainggolan a expliqué que le projet du président Paul Gheysens l'avait séduit. "Il m'a dit qu'il voulait gagner le championnat avec moi, et c'est ce qui m'a donné la motivation pour signer ici". L'ex-interiste n'avait pourtant pas prévu de quitter l'Italie, même s'il était à l'écoute des offres. Une fois que les termes financiers lui ont semblé acceptables, il a directement signé à l'Antwerp dont l'intérêt était très concret. Estimant avoir noué un premier contact satisfaisant avec le coach Brian Priske, Radja Nainggolan a défini son rôle au-delà du seul football, plutôt en termes de leadership. "Il faudra que je devienne un exemple pour les jeunes", a-t-il ainsi expliqué, conscient que ses plus de 500 matchs disputés en Italie, en 16 ans, faisaient de lui une figure respectée dans le vestiaire.Après avoir quitté les équipes de jeunes du Germinal Beerschot en 2004, 'Il Ninja' va disputer pour la première fois une saison en Belgique en tant que joueur professionnel. Il avait quitté la Belgique en 2005 pour évoluer sous les couleurs de Piacenza, Cagliari, la Roma et l'Inter entretemps, accumulant 30 sélections chez les Diables Rouges et 6 buts entre 2009 et 2018.