Après ses 13.49 secondes au 100 mètres haies (1.052 pts), une 6e place à 15/100es de son "personal best" (13.34 à Götzis le 27 mai 2017), puis un record du monde du saut en hauteur dans un heptathlon avec une barre effacée à 2m02 (1.264 pts), Thiam a abordé la 3e épreuve, le lancer du poids, en tête du classement. Dès son premier lancer, elle signait un nouveau record personnel, la sphère de fonte retombant à 15m41 (888 pts), un gain de six centimètres sur son ancienne marque personnelle (15m35 à l'Euro de Berlin, le 9 août 2018) et la première place à Talence. Lors de son record national, en 2017 à Götzis, elle n'avait réussi que 14m51 au poids. Du coup, elle se retrouvait avec 52 points d'avance sur son record. Elle a encore réussi 15m04 au 2e essai et 15m16 au troisième. Dans le 200 m, Thiam a joué de malchance car le vent soufflait violemment de face (-2,4 m/s). Elle a quand même gagné sa série en 24.55 secondes (929 pts), à seulement 15/100es que lors de son meilleur heptathlon en 2017 (le 25 mai à Götzis), le huitième chrono des concurrentes samedi. Thiam totalise 4.133 points et mène largement l'épreuve. La Béninoise Odile Ahouanwanou est 2e (3.834) et la Lettone Laura Ikauniece-Admidina 3e (3.792). La Namuroise possède 77 points d'avance sur son propre record national (7.013) et 58 sur le record d'Europe de la Suédoise Carolina Klüft (7.032 points), établi les 25-26 août 2007 lors des Mondiaux d'Osaka au Japon. (Belga)