"Une course d'entraînement de dix kilomètres figurait à mon programme et je n'ai décidé que hier de participer à cette épreuve", a expliqué Naert. "Parfois, on a besoin de ça, parce qu'à l'entraînement, on ralentit facilement le rythme. C'est agréable de courir sans stress ni plan de course. J'ai donc parcouru les dix premiers kilomètres à vive allure, puis j'ai adopté un rythme plus calme. Le fait d'avoir couru de cette manière démontre que ma base est très bonne. En fait, je ne m'attendais pas à un tel chrono, car après mon marathon de Valence en décembre, j'ai eu quelques petits soucis." Koen Naert n'a pas inscrit de marathon à son programme pendant le printemps 2022. Il compte se mettre en évidence sur une distance plus courte. "Je veux améliorer mon record personnel sur le semi-marathon lors d'une épreuve organisée par mon sponsor Asics. Si je parviens à achever ma période d'entraînement sur une bonne note, beaucoup de choses sont possibles. Le 1er avril, je me rends en stage au Portugal. On ne court pas 61 minutes comme ça par enchantement. Il faut que tout aille dans le bon sens", a rappelé Naert. En vue des Championnats d'Europe en août à Munich, où il défendra son titre sur le marathon, Naert effectuera un stage à Mammoth Lakes, aux États-Unis. (Belga)

"Une course d'entraînement de dix kilomètres figurait à mon programme et je n'ai décidé que hier de participer à cette épreuve", a expliqué Naert. "Parfois, on a besoin de ça, parce qu'à l'entraînement, on ralentit facilement le rythme. C'est agréable de courir sans stress ni plan de course. J'ai donc parcouru les dix premiers kilomètres à vive allure, puis j'ai adopté un rythme plus calme. Le fait d'avoir couru de cette manière démontre que ma base est très bonne. En fait, je ne m'attendais pas à un tel chrono, car après mon marathon de Valence en décembre, j'ai eu quelques petits soucis." Koen Naert n'a pas inscrit de marathon à son programme pendant le printemps 2022. Il compte se mettre en évidence sur une distance plus courte. "Je veux améliorer mon record personnel sur le semi-marathon lors d'une épreuve organisée par mon sponsor Asics. Si je parviens à achever ma période d'entraînement sur une bonne note, beaucoup de choses sont possibles. Le 1er avril, je me rends en stage au Portugal. On ne court pas 61 minutes comme ça par enchantement. Il faut que tout aille dans le bon sens", a rappelé Naert. En vue des Championnats d'Europe en août à Munich, où il défendra son titre sur le marathon, Naert effectuera un stage à Mammoth Lakes, aux États-Unis. (Belga)