"Mon intention est de tenter de joueur à Wimbledon", a déclaré le tennisman espagnol à la presse sur son île de Majorque, dans l'archipel des Baléares, où il a effectué ses premiers entraînements sur gazon lundi. "Cette semaine d'entraînement m'indique qu'il peut y avoir des possibilités", a ajouté Rafael Nadal, qui fera le déplacement à Londres lundi pour s'y entraîner et jouer quelques matchs d'exhibition. Nadal souffre depuis des années du syndrome de Müller-Weiss, une maladie dégénérative et incurable qui se caractérise par la déformation d'un des os du pied. Le joueur aux 22 titres du Grand Chelem a révélé qu'il avait dû jouer Roland-Garros avec le pied anesthésié, mais qu'il n'était pas prêt à renouveler l'expérience à Wimbledon, un tournoi qu'il a remporté deux fois, en 2008 et 2010, et auquel il n'a pas participé en 2021. Il a commencé deux jours après son triomphe à Roland-Garros un "traitement par radiofréquence pulsée (PRF)" qui endort "les nerfs dans la région de la blessure dont il souffre", selon les termes de son porte-parole. Le joueur a dit vendredi noter les "changements" induits par ce traitement. "Cela fait une semaine que je ne boîte plus. Je suis content", a-t-il dit, "cela a diminué la douleur qui m'empêchait d'appuyer" le pied. (Belga)

"Mon intention est de tenter de joueur à Wimbledon", a déclaré le tennisman espagnol à la presse sur son île de Majorque, dans l'archipel des Baléares, où il a effectué ses premiers entraînements sur gazon lundi. "Cette semaine d'entraînement m'indique qu'il peut y avoir des possibilités", a ajouté Rafael Nadal, qui fera le déplacement à Londres lundi pour s'y entraîner et jouer quelques matchs d'exhibition. Nadal souffre depuis des années du syndrome de Müller-Weiss, une maladie dégénérative et incurable qui se caractérise par la déformation d'un des os du pied. Le joueur aux 22 titres du Grand Chelem a révélé qu'il avait dû jouer Roland-Garros avec le pied anesthésié, mais qu'il n'était pas prêt à renouveler l'expérience à Wimbledon, un tournoi qu'il a remporté deux fois, en 2008 et 2010, et auquel il n'a pas participé en 2021. Il a commencé deux jours après son triomphe à Roland-Garros un "traitement par radiofréquence pulsée (PRF)" qui endort "les nerfs dans la région de la blessure dont il souffre", selon les termes de son porte-parole. Le joueur a dit vendredi noter les "changements" induits par ce traitement. "Cela fait une semaine que je ne boîte plus. Je suis content", a-t-il dit, "cela a diminué la douleur qui m'empêchait d'appuyer" le pied. (Belga)