Nabil Messaoudi s'est en effet imposé par arrêt de l'arbitre au cinquième des huit rounds face au Kosovar Edmond Zefi, 24 ans, dont c'est la première défaite en neuf combats. Le palmarès du champion de Belgique comprend désormais sept victoires, toutes acquises avant la limite. Ce succès va lui permettre de faire un bond en avant dans tous les classements internationaux, et en particulier dans celui de la WBC. Il a rapidement été évident que le petit et accrocheur Kosovar ne tiendrait jamais la limite des huit rounds. Mais il est finalement resté debout, avant d'être libéré de son calvaire par l'arbitre Robert Verwijs, qui a arrêté le combat, dont l'issue ne faisait plus aucun doute. Le welter (entre 63,503 et 66,678 kg) Anas Messaoudi, 28 ans, le frère aîné de Nabil, a lui battu par k.o au troisième des huit rounds l'Argentin Miguel Cesario Antin (28 ans, 19 victoires dont 8 par k.o, 9 défaites), et demeure ainsi invaincu en neuf combats, tous remportés. Le moyen (entre 69,853 et 73,028 kg) Moez Zinad, 23 ans, le frère du champion WBC méditerranéen des mi-lourds (entre 76,205 et 79,378 kg) Malik Zinad, présent dans son coin, qui boxait pour la première fois en Belgique après trois victoires obtenues à Malte, a infligé la 39e défaite de sa carrière en 51 combats à Pal Olah. Un Hongrois auquel il rendait pourtant 2,5 kilos, mais qui a multiplié les irrégularités, au point d'être finalement disqualifié au troisième des quatre rounds. (Belga)

Nabil Messaoudi s'est en effet imposé par arrêt de l'arbitre au cinquième des huit rounds face au Kosovar Edmond Zefi, 24 ans, dont c'est la première défaite en neuf combats. Le palmarès du champion de Belgique comprend désormais sept victoires, toutes acquises avant la limite. Ce succès va lui permettre de faire un bond en avant dans tous les classements internationaux, et en particulier dans celui de la WBC. Il a rapidement été évident que le petit et accrocheur Kosovar ne tiendrait jamais la limite des huit rounds. Mais il est finalement resté debout, avant d'être libéré de son calvaire par l'arbitre Robert Verwijs, qui a arrêté le combat, dont l'issue ne faisait plus aucun doute. Le welter (entre 63,503 et 66,678 kg) Anas Messaoudi, 28 ans, le frère aîné de Nabil, a lui battu par k.o au troisième des huit rounds l'Argentin Miguel Cesario Antin (28 ans, 19 victoires dont 8 par k.o, 9 défaites), et demeure ainsi invaincu en neuf combats, tous remportés. Le moyen (entre 69,853 et 73,028 kg) Moez Zinad, 23 ans, le frère du champion WBC méditerranéen des mi-lourds (entre 76,205 et 79,378 kg) Malik Zinad, présent dans son coin, qui boxait pour la première fois en Belgique après trois victoires obtenues à Malte, a infligé la 39e défaite de sa carrière en 51 combats à Pal Olah. Un Hongrois auquel il rendait pourtant 2,5 kilos, mais qui a multiplié les irrégularités, au point d'être finalement disqualifié au troisième des quatre rounds. (Belga)