Début juin, le Royal Excel Mouscron a été condamné par la cour d'appel du tribunal de Mons à réintégrer le nom de Péruwelz dans sa dénomination en accord avec la convention signée entre les deux clubs lors du rachat du matricule de Péruwelz. Ce qui obligeait le club de Jupiler Pro League à modifier, sous peine de lourdes astreintes, sa dénomination en Royal Excel Mouscron Péruwelz dès la saison 2019-2020. Lors de la soirée des partenaires, jeudi passé, le président Patrick Declerck avait annoncé que des négociations étaient en cours afin de trouver une solution qui permettrait aux Rouge et Blanc de réaliser "une économie substantielle en évitant un changement de nom". "C'est chose faite", s'est réjoui M. Declerck dans un communiqué. "La raison a parlé et nous avons pu trouver un accord à l'amiable avec le Royal Racing Club Péruwelz. Nous sommes très heureux d'avoir pu nous entendre en bonne intelligence. C'était important pour nous de conserver notre nom et pas seulement sur le plan financier mais aussi en terme d'identité par rapport à nos partenaires, nos supporters et l'ensemble de nos sympathisants." Dixièmes à l'issue de la phase classique, les Hurlus ont ensuite dû se contenter de la 5e place dans le groupe B des playoffs II. La saison prochaine, l'Excel sera dirigé par l'Allemand Bernd Hollerbach, qui a été nommé entraîneur en lieu et place de son compatriote Bernd Storck, qui a lui décidé de ne pas prolonger son aventure au Canonnier. (Belga)