Telle une roulette de Selim Amallah, l'Excel Mouscron effectue des acrobaties pour passer entre les mailles du filet. Mercredi dernier, le 27 février, une partie du voile tombe. Le club hurlu voit son compte courant gelé par la justice belge, qui le place également sous la tutelle provisoire de deux administrateurs. La raison ? Le parquet fédéral soupçonne le REM d'être aux mains du super-agent israélien Pini Zahavi, notamment suspecté d'être le cerveau d'un système de blanchiment d'argent diligenté via des sociétés offshores. En 2015, Mister Fix-It, pièce maîtresse du transfert de Ne...