Né sur les cendres de l'Excelsior Mouscron, qui a fait faillite durant la saison 2009/2010, le Royal Mouscron-Péruwelz a commencé en Promotion, en 2010-2011, sous la conduite de Philippe Saint-Jean. Fort de son partenariat avec Lille, le RMP a débuté une ascension fulgurante, passant en deux ans de la Promotion à la D2.

Pour sa première saison dans l'antichambre de la D1, en 2012/2013, le club a terminé deuxième. Au tour final D1-D2, il a été devancé par le Cercle Bruges, qui s'est ainsi maintenu en première division.

Cette saison, le club, désormais entraîné par Rachid Chihab, a terminé quatrième de la saison régulière. Au tour final, le RMP avait bien débuté par un partage en déplacement à Louvain (0-0) et une victoire contre Saint-Trond (2-1). Battu par Eupen (0-1), Mouscron-Péruwelz s'est relancé en décrochant un partage (2-2) au Kehrweg après avoir été mené 2-0. Sa victoire sur OH Louvain (1-0) lui a ensuite permis de revenir à la hauteur d'Eupen. Enfin son succès (2-4) jeudi à Saint-Trond le promeut en Pro League.

Le RMP évolue au Cannonier, comme l'Excelsior Mouscron avant lui. Promu en D1 en 1996, l'Excelsior n'avait jamais été relégué à l'étage inférieur jusqu'à la faillite de 2009/2010. Le club s'était même offert le luxe de terminer troisième pour sa première saison parmi l'élite et s'était jamais classé au-delà de la treizième place.

Né sur les cendres de l'Excelsior Mouscron, qui a fait faillite durant la saison 2009/2010, le Royal Mouscron-Péruwelz a commencé en Promotion, en 2010-2011, sous la conduite de Philippe Saint-Jean. Fort de son partenariat avec Lille, le RMP a débuté une ascension fulgurante, passant en deux ans de la Promotion à la D2. Pour sa première saison dans l'antichambre de la D1, en 2012/2013, le club a terminé deuxième. Au tour final D1-D2, il a été devancé par le Cercle Bruges, qui s'est ainsi maintenu en première division. Cette saison, le club, désormais entraîné par Rachid Chihab, a terminé quatrième de la saison régulière. Au tour final, le RMP avait bien débuté par un partage en déplacement à Louvain (0-0) et une victoire contre Saint-Trond (2-1). Battu par Eupen (0-1), Mouscron-Péruwelz s'est relancé en décrochant un partage (2-2) au Kehrweg après avoir été mené 2-0. Sa victoire sur OH Louvain (1-0) lui a ensuite permis de revenir à la hauteur d'Eupen. Enfin son succès (2-4) jeudi à Saint-Trond le promeut en Pro League. Le RMP évolue au Cannonier, comme l'Excelsior Mouscron avant lui. Promu en D1 en 1996, l'Excelsior n'avait jamais été relégué à l'étage inférieur jusqu'à la faillite de 2009/2010. Le club s'était même offert le luxe de terminer troisième pour sa première saison parmi l'élite et s'était jamais classé au-delà de la treizième place.