Le refus de la licence à Mouscron est-il une surprise?
...

Le refus de la licence à Mouscron est-il une surprise?"Non, pas du tout. Depuis plusieurs jours, des médias signalaient que le club n'allait pas obtenir sa licence ce mercredi. Parce qu'il y a eu des fuites, une fois de plus. C'est d'ailleurs étonnant et anormal. Ça fait penser aux décisions d'un Comité de Concertation qu'on apprend avant même la conférence de presse du Premier Ministre ! Dans les deux cas, il y a des fuites organisées vers des journalistes, comme dans de nombreux dossiers judiciaires, et on se demande qui a intérêt à divulguer ce qu'on peut quand même considérer comme des secrets professionnels."On s'attendait donc à ce que Mouscron soit recalé par la commission des licences. Entre-temps, la direction avait signalé que ces bruits n'étaient pas fondés, que tout était en ordre et que le dossier allait passer. Mais on le sentait mal, quand même. Et la décision annoncée hier n'a donc été qu'une confirmation."Mouscron obtiendra-t-il finalement sa licence?"C'est la cinquième fois d'affilée que l'Excel est recalé. Les autres années, c'est toujours passé via des recours. On a l'impression que ça pourrait à nouveau passer cette fois, pour plusieurs raisons. Déjà, la commission a annoncé qu'elle serait moins stricte qu'en temps normal, à cause des difficultés des clubs liées au Covid. Les dossiers ne doivent pas être autant bétonnés que d'habitude. Il y a aussi le fait que le refus de cette année soit lié à des garanties financières de continuité qui n'ont pas encore été fournies par Mouscron. On peut toujours espérer que les dirigeants trouvent juste à temps les millions manquants. Ils rassurent sur ce point. C'est moins grave que les vrais problèmes structurels des années passées, quand le refus de la licence était motivé par la présence d'agents dans la direction du club. Et puis il faut tenir compte du dossier de Virton, qui vient de recevoir sa licence pour la D1B un an après avoir été recalé par la fédération. Les Luxembourgeois ont utilisé tous les recours possibles et ont fini par avoir raison. Cela pourrait influencer le raisonnement de la commission des licences."Le résultat de Mouscron le week-end prochain aura-t-il une incidence sur sa survie?"Mouscron se déplace à Bruges et Waasland Beveren va à Louvain. Si les Hurlus prennent un point, ils seront sûrs de finir à la dix-septième place et de jouer un barrage pour le maintien contre Seraing. S'ils perdent et si Beveren gagne, ils basculeront en D1B. L'étage où Mouscron évoluera la saison prochaine pourrait tout changer. On entend que le propriétaire, Gérard Lopez, cherche à vendre le club. En cas de maintien, l'Excel aura une certaine valeur marchande. En cas de chute, cette valeur dégringolera. Ça pourrait être l'occasion, pour des entrepreneurs locaux, de repartir au deuxième étage avec des besoins financiers limités. Il y aurait des candidats. Quoi qu'il en soit, il faudra former un nouveau noyau parce qu'une dizaine de joueurs prêtés cette saison par Lille ne seront plus chez nous en juillet."