Jeudi soir, les Rouches ont signé un excellent match d'Europa League contre Hanovre (2-2). Le Standard porte fièrement le drapeau du football belge. Sa solitude dans le sud du pays a effrayé mais les choses vont-elles changer ?

Mons a réussi un bon retour en D1. Un étage plus bas, Charleroi s'est emparé de la pole position. Mais c'est un autre club qui réussit le parcours le plus sidérant : Mouscron-Péruwelz.

Après la fin de l'Excelsior, personne n'imaginait que le stade du Canonnier reverrait un jour le bout du tunnel et de grands matches. Avec l'aide et la compréhension du grand voisin lillois, le RMP s'est sorti de la Promotion la saison passée. Seul club invaincu des séries nationales avec 7 points d'avance sur son challenger de D3 A, La Louvière, où il se rendra ce samedi, le RMP a le titre à portée de la main.

En cas de montée, Lille sera présent à hauteur de 51% dans le capital des Hennuyers. Les Nordistes disposeront ainsi d'un atout supplémentaire très utile dans le cadre de la post formation : certains de leurs jeunes pourraient obtenir du temps de jeu en Belgique.

Intéressant et, à ce rythme-là, le retour en D1 ne sera plus un mirage pour l'autre "Standard" de Wallonie. Philippe Saint-Jean, dont on ne parle pas assez, y est pour beaucoup, c'est certain.

Pierre Bilic, Sport/Foot Magazine

Jeudi soir, les Rouches ont signé un excellent match d'Europa League contre Hanovre (2-2). Le Standard porte fièrement le drapeau du football belge. Sa solitude dans le sud du pays a effrayé mais les choses vont-elles changer ? Mons a réussi un bon retour en D1. Un étage plus bas, Charleroi s'est emparé de la pole position. Mais c'est un autre club qui réussit le parcours le plus sidérant : Mouscron-Péruwelz. Après la fin de l'Excelsior, personne n'imaginait que le stade du Canonnier reverrait un jour le bout du tunnel et de grands matches. Avec l'aide et la compréhension du grand voisin lillois, le RMP s'est sorti de la Promotion la saison passée. Seul club invaincu des séries nationales avec 7 points d'avance sur son challenger de D3 A, La Louvière, où il se rendra ce samedi, le RMP a le titre à portée de la main. En cas de montée, Lille sera présent à hauteur de 51% dans le capital des Hennuyers. Les Nordistes disposeront ainsi d'un atout supplémentaire très utile dans le cadre de la post formation : certains de leurs jeunes pourraient obtenir du temps de jeu en Belgique. Intéressant et, à ce rythme-là, le retour en D1 ne sera plus un mirage pour l'autre "Standard" de Wallonie. Philippe Saint-Jean, dont on ne parle pas assez, y est pour beaucoup, c'est certain. Pierre Bilic, Sport/Foot Magazine