Claes, 27 ans, a reçu sa 2e injection du vaccin contre le coronavirus à la fin du mois de juillet. Après cela, il a dû attendre quinze jours avant de pouvoir jouer un match officiel de championnat sans test Covid. Le 14 août, le RWDM a reçu Mouscron pour son match d'ouverture au stade Edmond Machtens. Claes a débuté le match et a également marqué un but dans le match qui a été remporté par le club local 3-1.

Mais selon Mouscron, Claes devait encore présenter un test Covid négatif. Le RWDM conteste cela et précise qu'il a obtenu le feu vert officiel du médecin coordinateur de la Pro League. "Cependant, il y a des éléments dans ce dossier qui justifient une plainte", a déclaré maître Duchêne, qui représente également Seraing dans l'e dossier lié à Peter Kerremans.

Mouscron et RWDM seront entendus vendredi par les instances disciplinaires de l'URBSFA. Selon Me Duchêne, il est tout à fait possible que le RWDM ait agi correctement, mais que le médecin de la Pro League soit en faute.

Claes, 27 ans, a reçu sa 2e injection du vaccin contre le coronavirus à la fin du mois de juillet. Après cela, il a dû attendre quinze jours avant de pouvoir jouer un match officiel de championnat sans test Covid. Le 14 août, le RWDM a reçu Mouscron pour son match d'ouverture au stade Edmond Machtens. Claes a débuté le match et a également marqué un but dans le match qui a été remporté par le club local 3-1. Mais selon Mouscron, Claes devait encore présenter un test Covid négatif. Le RWDM conteste cela et précise qu'il a obtenu le feu vert officiel du médecin coordinateur de la Pro League. "Cependant, il y a des éléments dans ce dossier qui justifient une plainte", a déclaré maître Duchêne, qui représente également Seraing dans l'e dossier lié à Peter Kerremans. Mouscron et RWDM seront entendus vendredi par les instances disciplinaires de l'URBSFA. Selon Me Duchêne, il est tout à fait possible que le RWDM ait agi correctement, mais que le médecin de la Pro League soit en faute.