"Dans le cadre des perquisitions menées au Royal Excel Mouscron le 14 novembre 2018, le juge d'instruction Claise a ordonné une saisie-arrêt conservatoire sur le compte du Royal Excel Mouscron. Afin d'assurer le bon fonctionnement quotidien sur le plan financier et permettre la bonne continuité du club, deux administrateurs provisoires ont été nommés. Ces nominations permettront au club d'assurer ses engagements envers ses créanciers (joueurs, staff, personnel, administrations, fournisseurs,¿). La direction et le conseil d'administration restent en place et poursuivent leur mission de gestion quotidienne du club. Le Royal Excel Mouscron continuera à coopérer avec la justice afin de faire la lumière, le plus rapidement possible, sur cette affaire", précise le communiqué de l'Excel.

Le parquet fédéral enquête depuis un certain temps sur le club, au sujet de possibles faux, usages de faux et escroquerie. Il aurait été question de tenter de dissimuler, via des sociétés étrangères, que le club était sous contrôle de l'agent Pino Zahavi.