Dembélé a disputé cette année 24 rencontres de championnat pour Guangzhou R&F. "D'après certains, jouer en Chinese Super League est très facile, mais je ne suis pas d'accord avec ça", a débuté Dembélé. "Bien sûr, le football chinois peut s'améliorer de plusieurs façons. En tout cas, il y a beaucoup de potentiel." "Mes prestations n'ont pas été au top les deux premiers mois, en raison d'une blessure qui m'a un peu dérangé", a expliqué ensuite Dembélé. "J'ai l'impression désormais de m'améliorer physiquement." Roberto Martinez n'a plus appelé Dembélé chez les Diables Rouges depuis qu'il joue en Chine. Le sélectionneur national a souligné début octobre qu'il laissait le temps à Dembélé de s'adapter à la Chine, où la compétition se termine en décembre. Il sera ensuite temps pour les deux parties de se rencontrer pour discuter de la carrière internationale de Dembélé. Contrairement à Marouane Fellaini, Dembélé n'a pas annoncé officiellement sa retraitre internationale. "J'ai parlé avec Martinez. Ma famille est à Guangzhou, puis la Belgique est très loin. Je veux me concentrer pour l'instant sur mes prestations en Super League", a réagi Dembélé. "Je veux du temps pour penser aux Diables Rouges. Dans un futur proche, j'aurai une autre discussion avec Martinez pour voir ce qu'il pense de mon retour en équipe nationale." (Belga)